Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Le Tableau du Samedi : Alex Alemany, © Le Masque

©Alex Alemany

©Alex Alemany

Le Tableau du Samedi : Alex Alemany, © Le Masque

En souvenir de Lady Marianne qui demeure, tendrement, dans nos pensées et maintenant, régi par Fardoise et Lilou.

https://lilousol.wordpress.com/category/tableau-du-samedi

http://entretoilesetpapiers.eklablog.com/

Pour le 26 septembre, le thème choisi par Fardoise est« Bas les Masques » ! Les participations sont sur le blog de LilouSoleil... Merci à Fardoise et à Lilou 😻

https://lilousol.wordpress.com/

En prenant connaissance du thème, j'ai songé au peintre réaliste italien Gaetano Bellei pour Ma Plume Fée dans Paris et aux œuvres fantasmagoriques d'Alex Alemany, un de mes artistes contemporains préférés, pour La Chimère écarlate.

 

Dans une société « compliquée », euphémisme... où le masque à connotation médicale s'est imposé à nous après tant de volte-faces😵 médicales et politiques, il est intéressant d'évoquer le masque associé au temps du Carnaval et de la Bacchanale. Ce masque ne se portait qu'à certaines périodes et il était lié à une notion de jeu d'identité. On pouvait « tout » ou du moins se permettre beaucoup de choses audacieuses en arborant un masque, élément indissociable de l'esprit de la fête.

 

Le masque que nous devons porter désormais est un masque à travers lequel se mêlent des idées de protection et de contrainte. Il ne ressemble en rien au masque de Carnaval. Métamorphose et/ou dissimulation de son identité, d'un côté, pour s'amuser... Obligation de porter un masque pour se protéger d'un virus qui s'avère, dans certains cas, très dangereux et mortifère. Ce n'est pas du tout la même chose...

©Alex Alemany

©Alex Alemany

J'ai choisi, pour illustrer le thème de ce samedi, une vision fantasmée de Venise, la Sérénissime où palpitent mille et une possibilités d'évasions imaginaires. J'aime particulièrement la composition de l'oeuvre, la richesse des éléments narratifs, l'héroïne endormie et le masque qui accompagne son voyage parmi les songes. Un masque visage souriant et joliment apprêté.

©Alex Alemany

©Alex Alemany

A travers l'Esthétique des œuvres d'Alex Alemany, j'aime cheminer, au fil de l'Onde Imaginaire...😚 Ici, l'Espace et le Temps se recomposent, entre Surréalisme et Réalisme Magique...

 

Alex Alemany est né le 5 Janvier 1943 à Gandia, en Espagne. Il a fait ses classes entre 1961 et 1966 à la « Real Academia de Bellas Artes de San Carlos » à Valence.

 

De nombreux voyages ont nourri la subtilité de son art. Il a étudié à Paris en 1965 et en 1966 puis à Londres, en 1968, à la National Portrait Gallery. Il a expérimenté différentes techniques et s'est passionné pour l'art Classique, le Réalisme, le Symbolisme, la Nature Morte mais aussi pour l'Avant-Garde et l'Expressionnisme abstrait. Puis il a affirmé son propre style en élaborant une vision mystérieuse et enivrante de la féminité, du corps et des éléments qui nous entourent.

 

Nombre de ses portraits se réfèrent à ceux de la Renaissance et réinterprètent l'esthétique bellifontaine.

 

L'art bellifontain ou art de Fontainebleau exaltait la féminité à travers de sensuelles allégories, des portraits de déesses (Vénus au bain, Diane chasseresse...), de nymphes et d'héroïnes de la mythologie (Danaé, Psyché...). C'était un art savant, truffé de détails à connotation hermétique et alchimique. Le thème de l'eau était l'un des thèmes majeurs et l'eau apparaît, de manière récurrente et superbement mise en scène, dans les tableaux d'Alex Alemany.

 

©Alex Alemany, Voluptueuse beauté tenant un masque... Deuxième tableau pour ce samedi.

©Alex Alemany, Voluptueuse beauté tenant un masque... Deuxième tableau pour ce samedi.

Son travail est une ode à la vie, une invitation à explorer la sylve fascinante des rêves, à caresser les contours changeants de notre psyché. Avec une palette claire et des symboles particulièrement bien choisis (colombes, tourterelles, masques, coquillages, nuages, feuilles de papier, voiles, instruments de musique...), il enchante la réalité. Ses héroïnes sont pleines de douceur et de sensualité. On les contemple, telles des avatars de la Déesse de l'Amour Universel 💗.

©Alex Alemany

©Alex Alemany

L’œuvre d'Alex Alemany nous invite au royaume des sensations. Le rêve y occupe une place centrale, un rêve qui nous fait voyager à travers les émotions de la féminité. Cette traversée sensuelle et sensible nous emporte jusqu'à Venise et la Sérénissime nous enivre à travers ses couleurs, ses lumières, ses masques...

©Alex Alemany

©Alex Alemany

Rêvons de temps meilleurs et de possibilités de « retrouver » nos visages en toute liberté... Je l'espère ardemment !

Merci de vos pensées chers Aminautes, gros bisous et douceurs d'amitié...🌸

©Alex Alemany

©Alex Alemany

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Féelaure 28/09/2020 09:46

J'aime ce masque qui sourit. J'avoue ne pas trop aimer les masques de carnaval même s'il y en a de très beaux et que dire quant à ceux que l'on doit porter tous les jours...
Merci pour ce partage Cendrine
De gros bisous à vous partager et une douce semaine

Claudine/canelle 27/09/2020 09:10

Merci Cendrine pour cette belle découverte .ce tableau est vraiment superbe !
Bonne journée Cendrine
Bises

colettedc 27/09/2020 03:57

Bonjour Cendrine,
Les personnages de cet auteur sont tellement naturels !
C'est un très bon choix !
Bon et doux dimanche,
Gros bisous♥

Amande 26/09/2020 19:46

A la fois réaliste et onirique, c'est un joli tableau d'une rêveuse. Le deuxième garde le fil conducteur du Carnaval de Venise, mais c'est avant tout un joli nu !

Béa kimcat 26/09/2020 16:10

Des œuvres bien choisies et agréables à regarder.
Biz

fardoise 26/09/2020 12:52

Beaux choix tout à fait dans le thème avec ces rêveuses qui ont un masque pour compagnie, miroir, double... Difficile de penser masque sans évoquer Venise qui en a fait une vraie carte d'identité. Toutes deux nous font rêver à ce moment où nous n'aurons plus à porter ces masques en extérieur et tout ce qui nous fait redouter le contact avec les autres.

chezmamielucette 26/09/2020 10:20

Bonjour Cendrine,
tu nous gâtes aujourd'hui, un peintre espagnol sur ce blog et un italien sur l'autre..
Et que de belles femmes à admirer.
J'aime bien le nu, il est sublime..
Bonne journée, gros bisous

gérard 26/09/2020 10:09

Culture, esthétisme, sensualité .. rien de mieux que La chimère écarlate pour démarrer la journée

bisous

Zazarambette 26/09/2020 08:22

Coucou ma Cendrine. Deux très belles découvertes sur ce blog. Une très belle page. J'ai une nette préférence pour cette qui dort paisiblement à côté de son masque de Pierrot. Je file consulter ton autre blog, bises.

Promeneur75 26/09/2020 08:13

Merci de nous faire rêver avec ces peintures sublimes. Bon week end à vous

Mireille.29 26/09/2020 08:08

Très bon choix, joli tableau qui dégage plein de douceur que tu nous fais découvrir....
Doux week-end ..

Golondrina63Auv 25/09/2020 22:50

Sympa
Beaucoup de douceur
Merci à toi
Bon week-end