Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Théodore de Banville et Nadia Strelkina, Les Saisons

© Nadia Strelkina, Saisons

© Nadia Strelkina, Saisons

 Été... se poser, faire en douceur le bilan des mois écoulés. Songer au rythme des saisons qui vont et viennent dans l'atmosphère.

 

Se rappeler des poèmes qu'on aime comme Les Saisons de Théodore de Banville (1823-1891).

 

Surnommé par ses amis « le poète du bonheur », Théodore de Banville excella dans l'art d'explorer les ressources profondément variées de la poésie française.

 

Éclectique dans l'âme, il écrivit une partition Romantique et Parnassienne, brodée de fièvre Symboliste et nous convie à un voyage en mots que j'ai pris grand plaisir à illustrer avec les oeuvres de l'illustratrice russe © Nadia (Nadezsha) Strelkina.  

 

Théodore de Banville et Nadia Strelkina, Les Saisons

Transformant les horizons

Où les nuages s’amassent,

D’un pas léger les Saisons

Passent.

 

L’Hiver frileux et subtil,

Parmi son pâle cortège,

Est blanc comme un lys, quand il

Neige.

 

Le Printemps, dans les palais

Sous ses fleurs cache les marbres,

Et pose des nids dans les

Arbres.

 

Sous les grands cieux triomphants,

L’Été, plein d’apothéoses,

Dore les fronts des enfants

Roses;

 

Et le rouge Automne, cher

Au vendangeur, nous enseigne

Par son raisin dont la chair

Saigne.

 

Écrit le mardi 3 août 1886, pour le recueil Dans la fournaise.

 

© Nadia Strelkina, Été

© Nadia Strelkina, Été

Et un petit supplément...

Théodore de Banville, L'Été

 

Il brille, le sauvage Été,

La poitrine pleine de roses.

Il brûle tout, hommes et choses,

Dans sa placide cruauté.

 

Il met le désir effronté

Sur les jeunes lèvres décloses ;

Il brille, le sauvage Été,

La poitrine pleine de roses.

 

Roi superbe, il plane irrité

Dans des splendeurs d’apothéoses

Sur les horizons grandioses ;

Fauve dans la blanche clarté,

Il brille, le sauvage Été.

 

Ensuite vient...

 

...L'Automne et sa magie © Nadia Strelkina

...L'Automne et sa magie © Nadia Strelkina

...L'Hiver et ses nacres mystérieuses © Nadia Strelkina

...L'Hiver et ses nacres mystérieuses © Nadia Strelkina

...Puis le Printemps et son alchimie de couleurs © Nadia Strelkina

...Puis le Printemps et son alchimie de couleurs © Nadia Strelkina

Je trouve que ces fines et luxuriantes illustrations forment un ensemble délicieux avec les mots de Théodore de Banville...

Théodore de Banville et Nadia Strelkina, Les Saisons

Poète, dramaturge, chroniqueur et critique littéraire, passionné d'Esthétisme, orfèvre et sculpteur de vers, Théodore de Banville nourrit une amitié profonde avec Théophile Gautier (1811-1872), Charles Baudelaire (1821-1867) et Victor Hugo (1802-1885).

 

L'une de ses créations les plus célèbres, la revue collective « Le Parnasse Contemporain » fut une révélation pour Arthur Rimbaud (1854-1891).

 

Théodore de Banville et Nadia Strelkina, Les Saisons

Tout jeune poète, Arthur Rimbaud envoya ses poèmes à Théodore de Banville qui l'encouragea à persévérer dans l'écriture et l'invita à habiter chez lui mais quelques temps plus tard, les relations se « compliquèrent » entre les deux hommes. Leurs visions artistiques entrèrent en « différence ».

 

Outre le Parnasse Contemporain et ses nombreux recueils de poésie, Théodore publia un Petit Traité de Poésie Française, en 1872, et un roman intitulé Marcelle Rabe. Il fut aussi l'éditeur, avec Charles Asselineau (1820-1874), de la Troisième édition des Fleurs du Mal de Baudelaire.

 

Théodore de Banville et Nadia Strelkina, Les Saisons

Recueils de Poésie aux noms évocateurs :

 

Améthystes, Dans la Fournaise, Le Sang de la Coupe, Les Cariatides, Les Exilés, Les Princesses, Odelettes, Odes Funambulesques, Rimes Dorées, Rondels, Sonnailles et Clochettes, Trente-Six Ballades Joyeuses...

 

 

Théodore de Banville et Nadia Strelkina, Les Saisons

Théodore de Banville appartient à mon groupe de poètes préférés avec Baudelaire, Théophile Gautier, Éluard, Saint-John Perse, Aragon, Albert Samain, Anna de Noailles, Aimé Césaire...

 

Image Lillakattuggla sur DeviantArt

Image Lillakattuggla sur DeviantArt

Merci de vos visites pleines d'amitié, je vous souhaite une jolie fin de semaine, gros bisous...

© Nadia Strelkina

© Nadia Strelkina

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CorpsRimes 06/09/2018 18:58

Recoucou Cendrine ! :)

Que dire ? C'est une pure merveille, tant artistique, que sur la qualité du thème choisi. J'aime beaucoup cet auteur et les illustrations (dessins aux personnages dont la beauté, se reflète en lumière,des sentiments tels que la gentillesse et la douceur sur ceux-ci) qui vont à merveille avec tes écrits présentés. Un travail d'orfèvre, comme tu sais si bien nous faire partager.,
Je connais Théodore de Banville, par quelques lectures de lui.
Charme, douceur romantique, un bien joli billet, que l'on prends plaisir à lire, découvrir .
Un monde enchanteur, comme tu sais si bien de ta baguette magique, nous faire explorer !
Merci Cendrine pour ce très beau cadeau et pour ton travail si enrichissant ! Bravo l'artiste !
Gros bisous, belle soirée. Ma rose d'amitié, prends soin de toi mon amie.
CorpsRimes

Elly 30/08/2018 20:58

Message parti trop vite
Magnifique billet où le texte et les images se rencontrent, tu as vraiment du talent pour nous faire plaisir,merci Cendrine.

Cendrine 30/08/2018 21:45

Merci c'est très gentil, amitiés!

Elly 30/08/2018 20:55

Magnifique billet im

Cendrine 30/08/2018 21:45

Merci!!!

Une fleur de Paris 25/08/2018 09:24

Bonjour Cendrine,
Un article magique !! des poèmes et des images qui me font rêver !! merci Cendrine, ce blog ma plait beaucoup.
Je te souhaite une très bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

Cendrine 29/08/2018 22:04

Merci, je suis vraiment très touchée...
J'ai adoré écrire cette publication en unissant la poésie de Théodore de Banville et la douceur intense de l'esthétisme de Nadia Strelkina.
Merci Véronique, avec de gros bisous!

Feelaure 24/08/2018 16:59

Coucou Cendrine,
Quel régal ce nouveau billet ♥ tu te doutes bien que j'ai enregistré toutes ces belles images ;) toutes plus belles les unes que les autres. Merci pour m'avoir permis une nouvelle fois de découvrir des merveilles, aussi bien dans ces images, que dans ces poèmes et encore bravo pour toutes tes idées et rédactions de billets
Gros gros bisous à vous partager et un très bon week end à venir ♥ ☼ ♥

Cendrine 29/08/2018 22:03

Merci beaucoup, c'est adorable!
J'ai pensé fortement à toi en publiant les images, je me suis dit que tu serais sûrement contente de faire une petite moisson romantique... :)
C'est ce que j'aime dans nos blogs, le vrai sens du partage, que nous puissions collecter ce qui nous fait plaisir et continuer nos petites collections maison.
Merci beaucoup pour tes mots, je vous embrasse bien affectueusement tous les deux!
Tendres et amicales pensées...

Promeneur75 24/08/2018 12:48

Bon week end à vous.

Toujours de très belles images qui donnent à rêver. Merci pour votre travail.

Cendrine 29/08/2018 22:00

Merci beaucoup!!!

Pastyme 24/08/2018 10:44

Beaucoup de douceur entre ces beaux textes et les magnifiques illustrations associées.....ça fait un bien fou !
bonne journée

Cendrine 29/08/2018 22:00

Merci, c'est vraiment gentil
Belle soirée

mamie lucette 24/08/2018 08:59

Bonjour Cendrine, quel délicieux article mêlant littérature et peinture;; j'ai beaucoup aimé...
Merci encore chère petite amie de trouver tous ces sujets si intéressant...
Bonne journée, gros bisous

Cendrine 30/08/2018 21:45

Merci, je suis très touchée, c'est adorable...
Gros bisous chère Lucette

Claudine/canelle 24/08/2018 08:12

Magnifique article ..tu nous offres toujours de belles choses à decouvrir
Les illustrations choisies sont superbes !
Merci Cendrine
Gros bisous

Gérard 24/08/2018 07:47

L'association nadia strelkina theodore de Banville est un ravissement.

Gros bisous
Gerard

Cendrine 29/08/2018 22:05

Merci beaucoup, c'est super gentil!!!
Gros bisous pour toi aussi

ZAZA 24/08/2018 07:43

Coucou ma Cendrine,
C'est un poète que j'aime beaucoup. Ton billet est très intéressant et magnifiquement illustré. Un peu fatiguée ce matin, très mal dormi, cela a fait 3 ans hier que ma maman nous quittait.
Ici, nous attendons de grosses légumes, et la mairie est dans tous ses états. LARCHER & DE RUGY, se rendent sur l'île cet après midi pour visiter ce musée fait au phare et qui nous coûté la peau des fesses. J'en reparlerais la semaine prochaine, car hier, j'ai vu le drapeau français, hissé pour la 1ère fois en haut du Phare.... J'espère que tu vas bien de ton côté. De gros bisous et excellent vendredi avec ton Christophe.