Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Le Tableau du Samedi : Lilla Cabot Perry, « Lady in a evening dress », 1911

Le Tableau du Samedi : Lilla Cabot Perry, « Lady in a evening dress », 1911
Le Tableau du Samedi : Lilla Cabot Perry, « Lady in a evening dress », 1911

En souvenir de Lady Marianne à qui nous pensons bien fort et désormais sur Le Blog de Lilou...

https://lilousol.wordpress.com/category/tableau-du-samedi/

« La femme en peinture, modèle ou artiste ? » voici le thème proposé pour le 1er et le 8 février par Fardoise.

http://entretoilesetpapiers.eklablog.com/

Pour l'illustrer, j'ai choisi ce tableau, « rencontré » pendant mes études d'Histoire de l'Art, dans un beau livre, près d'une tasse de thé aux épices. Souvenirs... Je l'ai aimé tout de suite, en raison des tons, des effets soyeux et de l'attitude du personnage. A travers son élégance, il a quelque chose à la fois de simple, de très recherché et de mystérieux.

Le Tableau du Samedi : Lilla Cabot Perry, « Lady in a evening dress », 1911
Le Tableau du Samedi : Lilla Cabot Perry, « Lady in a evening dress », 1911

L'oeuvre émane du talent de Lilla Cabot Perry (1848-1935), poétesse américaine et peintre Impressionniste.

Le Tableau du Samedi : Lilla Cabot Perry, « Lady in a evening dress », 1911

Voyage à travers sa Biographie, illustrée de quelques tableaux que j'ai beaucoup aimés...

Lilla, diminutif de Elisabeth, eut une vie particulièrement riche et inspira plusieurs femmes artistes aussi mérite-t-elle amplement que l'on expose des éléments clefs de son existence.

 

Elle naquit dans l'élite culturelle de la ville de Boston, dans une vieille famille du Massachusetts. Elle était la fille d'un chirurgien émérite, le docteur Samuel Cabot et grâce à ses parents, elle eut dès l'enfance une vie riche sur un plan artistique. De manière assidue, elle étudia la poésie, la musique et prit aussi des cours de sport.

En 1874, elle épousa l'écrivain Thomas Sergeant Perry (1845-1928), professeur de lettres à Harvard et ami du célèbre auteur Henry James (1843-1916).

 

Elle se lança dans des études de peinture après avoir eu trois filles, Margaret, Edith et Alice, travailla avec des artistes américains importants et, à partir de 1887, elle voyagea en Europe. Elle s'inscrivit à Paris, à l'Académie Julian et à l'Académie Colarossi qui formèrent une myriade de peintres internationaux. Elle étudia les grands maîtres au Louvre puis elle continua, avide de connaissances, à exercer son talent en Allemagne, en Italie, en Angleterre et en Espagne.

 

Elle découvrit avec son époux, à partir de 1889, les merveilles de Giverny. Les Perry louèrent une maison appelée Le Hameau, voisine de celle de Claude Monet (1840-1917) (les deux maisons n'étaient séparées que par une petite rue aux allures de venelle) et entre 1889 et 1909, ils passèrent tous leurs étés à Giverny.

Le Tableau du Samedi : Lilla Cabot Perry, « Lady in a evening dress », 1911

Ils se lièrent d'amitié avec Camille Pissarro (1830-1903) et construisirent une belle relation avec Claude Monet dont ils promurent ardemment les œuvres aux États-Unis. Passionnée par les créations du maître de Giverny, Lilla donna une conférence à son sujet, le 24 janvier 1894, à la Boston Art Students Association.

 

Lilla fut une talentueuse portraitiste, très habile dans l'art de saisir l'intensité des émotions de ses modèles. Elle aima peindre sa famille, ses enfants, ses amis, elle écrivit de la poésie et peignit des paysages imprégnés de sensibilité et d'une fine lumière.

 

Son influence artistique permit de faire connaître aux États-Unis l'Impressionnisme. Dans ce contexte, elle participa en 1893 à l'Exposition Universelle de Chicago où elle fut choisie pour représenter le Massachusetts.

 

De 1898 à 1901, Lilla découvrit le Japon car son époux fut nommé enseignant à l’université Keiō Gijuku de Tokyo. Elle se passionna pour le Japonisme, pour les laques, les estampes et les tissus floraux et nourrit son inspiration de paysages remarquables dont elle continua l'étude quand elle rentra aux États-Unis.

Le Tableau du Samedi : Lilla Cabot Perry, « Lady in a evening dress », 1911

Dans la dernière partie de sa vie, elle partagea son temps entre sa chère ville de Boston, une ferme du New Hampshire où l'été, elle s'imprégnait de nature ensoleillée et de l'âpre beauté des travaux des moissons et la ville de Charleston, en Caroline du Sud. Elle aima également représenter les paysages enneigés.

Elle connut à ce moment-là de grandes souffrances. Elle fut victime de la diphtérie. Sa fille Edith dut être internée pour de très graves problèmes mentaux puis son époux mourut d'une pneumonie. Sa flamme de vie s'éteignit dans sa ferme aimée, à Hancock, le 18 février 1933.

 

Lilla Cabot Perry fut reconnue, appréciée, considérée. De son art émane une immense force créatrice...

La coupe de la connaissance
La coupe de la connaissance
La coupe de la connaissance

La coupe de la connaissance

Sur ces douceurs fleuries, je vous adresse chers aminautes, mes meilleures pensées...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fardoise 02/02/2020 16:24

Atmosphère différente ici, mais toujours aussi raffinée. J'aime beaucoup la jeune fille aux lis - La coupe de la connaissance. Je ne connaissais pas vraiment cette artiste qui tout en baignant dans l'impressionnisme parvient à conserver son identité.

AnnickAmiens 01/02/2020 18:44

Comme toi j'aime beaucoup le premier tableau. Cette jeune dame, si gracieuse. Je suis restée longtemps à la regarder, avec cette impression qu'elle allait bouger, avec grande légèreté, élégance. Et cette robe !!! mousseline de soie perlée, brodée de perles.... superbe.
Merci beaucoup Cendrine
Gros bisous ♥

kimcat 01/02/2020 17:17

Quel talent !!!
Un enchantement pour les yeux !
Superbe vraiment...
Bizzz

fée Laure 01/02/2020 16:38

Oh là là maintenant que je vois ce billet je craqué sur ce tableau ???? la robe est de toute beauté ???? j'aime énormément cette jeune femme. Les autres tableaux sont aussi très beau merci pour cette belle découverte.
Gros bisous à vous partager ???????? et doux weekend

chezmamielucette 01/02/2020 11:08

Bonjour Cendrine,
quelles jolies peintures.. Cette artiste avait un réel talent, j'aime beaucoup son style..
Bonne journée, gros bisous

Golondrina63Auv 01/02/2020 10:34

Je viens de faire un merveilleux voyage
Un art que je respecte et que j'admire
Ton choix est remarquable Cendrine
Quel talent toi aussi tu as de nous embarquer dans ce monde
Merci
Bonne fin de semaine
Bises d'Auvergne

Claudine/canelle 01/02/2020 08:09

Merci Cendrine pour ton choix du jour
J'aime beaucoup ces peintures aux couleurs douces et raffinées !
Ces femmes sont très douces ....
Bises et bonne journée

Promeneur75 01/02/2020 06:04

Bonjour à vous,

Merci de nous avoir fait découvrir cette artiste. Vous avez toujours le don de nous captiver par vos articles. Bon Week end à vous

colettedc 01/02/2020 03:06

Bonjour Cendrine,
Toujours d'excellentes présentations ! C'est un magnifique choix ! Lorsqu'elle a peint ce tableau, ma mère avait un an. Je trouve cela agréable d'admirer des oeuvres de ce temps ! Merci de cet intéressant partage ! Bon samedi et beau mois de février ! Gros bisous♥