Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Dans les couleurs d'automne...

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Déambuler rêver dans les couleurs d'automne

Chimères en suspension les nuages moutonnent

Et l'atmosphère fine palpite autour de moi

 

Laisser le temps filer dans la brume et le froid

Prendre les rues secrètes à la crête des bois

Rythmique bleue intense le ciel dore mes pas

 

Réseaux de branches vives au-dessus de ma tête

Je souris dans ma bulle les feuilles sont en fête

La ville tousse au loin je marche vers demain...

 

Cendrine

 

Poème contemporain, sans ponctuation dans sa structure hormis à la fin les ...

Et le plaisir de partager avec vous ces photos, prises en papillonnant, de ci de là, dans les précieuses nuances de l'automne...

 

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Photo Cendrine

Belles pensées pour vous chers Aminautes...

Image Pinterest

Image Pinterest

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agenor 11/12/2018 00:29

Vous avez beaucoup de talent pour l'écriture et les photos
Superbes couleurs!

shuki 20/11/2018 18:19

C’est l’heure exquise et matinale
Que rougit un soleil soudain.
A travers la brume automnale
Tombent les feuilles du jardin.

Leur chute est lente. On peut les suivre
Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre,
L’érable à sa feuille de sang.

Les dernières, les plus rouillées,
Tombent des branches dépouillées ;
Mais ce n’est pas l’hiver encore.

Une blonde lumière arrose
La nature, et, dans l’air tout rose,
On croirait qu’il neige de l’or.

François COPPÉE (1842-1908) Le Cahier rouge

Pour toi ma Cendrine, ce petit poème
presque une comptine, pour illustrer les belles images automnales que tu as glanées au cours de ta promenade... ainsi qu'une enfant les pieds dans les tapis de feuilles d'or tombées au sol comme des papillons ! Merci pour ce moment de douceur et de beauté, des instants de sérénité... durant lesquels je t'ai accompagnée ! Je t'embrasse très fort en toute amitié, Shuki

Cendrine 26/11/2018 01:55

Merci beaucoup ma chère Shuki pour ce délicieux poème, j'adore les couleurs en mots tout autant qu'en images!
Tes pensées me touchent profondément, gros bisous et tendresses d'amitié

AnnickAmiens 20/11/2018 12:01

J'aime beaucoup ce poème, "ta" nature le mérite amplement. Tes photos sont magnifiques, que de couleurs qui explosent avant que l'hiver ne nous offre plus que des vues en noir et blanc.
Mais l'hiver a aussi ses avantages ... et la nature a besoin elle aussi de repos.
Merci Cendrine pour ces beautés
Gros bisous

mamie lucette 20/11/2018 10:45

Bonjour Cendrine, c'est un plaisir que de regarder toutes ces photos de feuillage aux teintes automnales...j'aime bien celles de la vigne vierge entre autre, elles sont toutes belles..
Bonne journée, gros bisous

Cendrine 26/11/2018 01:56

Merci beaucoup, c'est très gentil et comme toi, j'aime beaucoup la vigne vierge, une "écriture" végétale délicieusement rougie par l'automne
Gros bisous

Promeneur75 19/11/2018 19:52

Vos photos sont à votre image : lumineuses et palpitantes

Cendrine 20/11/2018 00:37

Merci beaucoup cher Promeneur 75!

Promeneur75 19/11/2018 19:52

Vos vers sont comme la saison d'automne : lumineux et plein de charme.

Cendrine 20/11/2018 00:37

Je suis très touchée, merci...

Véronique S. 19/11/2018 15:27

Cendrine , mon Amie ,
Hier, en marchant dans les feuilles , car bien-sûr, en automne , il faut marcher dans les feuilles sinon quel automne serait-il ... ;-) . Je récitais le poème de Maurice Carême issu du recueil " La lanterne magique" ... et oui , ça ne s'invente pas :-) et en te lisant , je ne peux que te le citais :
L’automne au coin du bois,
Joue de l’harmonica
Quelle joie chez les feuilles !
Elles valsent au bras
Du vent qui les emporte.
On dit qu’elles sont mortes,
Mais personne n’y croit.
L’automne au coin du bois,
Joue de l’harmonica.
Et tu sais que je l'ai entendu au loin ce petit air d'harmonica lorsque j'ai traversé le petit bois qui mène aux étangs . Cela ne pouvait être que notre cher farfadet qui comptait "feuilles mortes"

Cendrine 20/11/2018 00:40

Merci de tout coeur mon Amie, une ritournelle nous invite à entrer dans la danse enchantée des couleurs et les mots des poètes fusent comme feuilles au vent...
Notre farfadet caracole, le coquinou et nous rêvons avec lui!
Un grand merci pour tes mots et pour le poème de Maurice Carême, un poète que j'adore depuis si longtemps!!!
Gros gros bisous et tendres amitiés
Cendrine

Véronique S. 19/11/2018 15:33

... hou là là ... J'ai bien peur que le farfadet m'ait lancé un sort ... je ne peux que te les citer ... honte à moi :-D !

Véronique S. 19/11/2018 15:30

... mes mots sont partis ...
Cela ne pouvait être que notre cher farfadet qui comptait "feuilles" mortes à une lutine des sous bois :- ) ...
Merci pour cette balade flamboyante magnifié par ta poésie .
Bonne semaine ma Petite Fée .
Quelques flocons pourraient bien arrivés, petites étoiles de glace qui illumineront nos regards aux couleurs de l'enfance .
Je t'embrasse
Véronique

Claudine 19/11/2018 08:53

Coucou Cendrine
Quel beau partage ce matin ..
Tous ces arbres avec leur habit couleur automne c'est superbe
Merci pour tes photos !
Bises et bonne journée

Cendrine 20/11/2018 00:41

Merci beaucoup Claudine, tes mots me touchent beaucoup!
L'Automne est une fantaisie merveilleuse...
Gros bisous

Feelaure 19/11/2018 07:49

Coucou Cendrine
De très belles photos de Dame Nature sur un poème magnifique un grand bravo et merci pour ce doux partage. J'adore l'image finale tu t'en doutes ;)
De gros bisous à vous partager et une douce et belle semaine à vous deux

Cendrine 20/11/2018 00:43

Merci beaucoup!!!
C'est adorable... Je suis très touchée par tes mots et j'ai pensé à toi pour l'image du petit couple féerique. Je t'envoie de gros bisous ainsi qu'à Jean-Mi avec tendresse et amitié...

jill bill 19/11/2018 01:50

Contrairement à la chanson qui berce le coeur d'une langueur monotone et de sanglots longs de violon, l'automne c'est aussi un festival de couleurs vives, sur fond bleu ciel ou sur sol gris, la feuille dorée, lie de vin ou clair de lune plus la plus pâle, cabotine, fait son cinéma dans Paris... Merci fée Cendrine, heureuse semaine, bises, JB

Cendrine 20/11/2018 00:44

Merci à toi!
Des mots qui font rêver, comme les couleurs flamboient...
Bisous bisous