Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Le Tableau du Samedi, Victor Karlovitch Schtemberg, Une Bacchante, vers 1900

Le Tableau du Samedi, Victor Karlovitch Schtemberg, Une Bacchante, vers 1900
Le Tableau du Samedi, Victor Karlovitch Schtemberg, Une Bacchante, vers 1900

Pour la communauté Le Tableau du Samedi gérée par Lady Marianne, voici ma participation du samedi 14 septembre, sur un thème libre ou le thème « Vignes/Vendanges », d'après un choix de notre amie ZAZA RAMBETTE.

 

Une Bacchante, de l'artiste russe Victor Karlovitch Schtemberg (1863-1921).

Autoportrait

Autoportrait

La carrière de ce peintre plutôt mystérieux est méconnue mais dans plusieurs musées internationaux comme le musée de l'Ermitage, à Saint-Pétersbourg et dans des galeries privées, on peut admirer certaines de ses œuvres, de belles toiles qui exaltent le nu féminin et célèbrent la femme à travers sa sensualité et sa nature ésotérique. Il a peint des Sirènes, des Nymphes, des tentatrices, des allégories voluptueuses... J'y reviendrai dans un autre billet.

Le Tableau du Samedi, Victor Karlovitch Schtemberg, Une Bacchante, vers 1900

Cette Bacchante me séduit profondément...

 

Incarnation ravissante de l'Automne, saison de magie et de métamorphoses, voici l'un des êtres les plus sensuels associé au cortège de Dionysos/Bacchus, le « deux fois né », dieu de la vigne et du vin, maître des pratiques agricoles et apicoles et seigneur de l'ivresse poétique...

 

Beauté lovée dans un paysage aux douces nuances de mauve, de brun, de vert et de gris avec des notes dorées cuivrées ; entourée de grappes de raisins de couleurs variées, la Bacchante resplendit. De la main droite, elle dessine une belle arabesque avec le bras, soulevant une coupe qu'elle retourne en souriant. Le contenu de la coupe s'est évaporé dans ce sourire séduisant, expression qui évoque les prémices de l'ivresse chamanique.

Le Tableau du Samedi, Victor Karlovitch Schtemberg, Une Bacchante, vers 1900
Le Tableau du Samedi, Victor Karlovitch Schtemberg, Une Bacchante, vers 1900

Au premier plan de l'image, on aperçoit le Thyrse, l'emblème du dieu dont elle est la compagne par nature. Il s'agit d'un bâton de pouvoir, un sceptre composé d'un manche en bois de cornouiller (arbre protecteur, arbre du sang et des lignées...) et d'une pomme de pin, symbole de transcendance et de longévité. Parfois, la pomme de pin (liée aussi à la Déesse Mère Cybèle, la Gardienne Phrygienne des Savoirs) est remplacée par une grenade, fruit de longue vie qui régénère le sang et apporte la fécondité. Le thyrse peut être orné de lierre, de feuilles de vigne et/ou de rubans colorés. Ici, le thyrse est orné d'un ruban rouge qui évoque le sang, le vin, les fluides de vie et aussi le désir et la sensualité.

Émanation des pouvoirs du dieu de l'ivresse, le thyrse est utilisé pour stimuler les énergies de la Terre. Instrument à connotation sexuelle marquée faisant écho à la symbolique phallique des grappes de raisin. Grappes qui appellent la caresse des doigts, le frisson des lèvres et la pression gourmande des dents...

Le Tableau du Samedi, Victor Karlovitch Schtemberg, Une Bacchante, vers 1900

Les Bacchantes évoluent dans le cortège de Dionysos où l'on trouve également les Ménades, les Faunes, les Satyres, les Sylvains, le sémillant dieu Silène et parfois même le dieu Pan... Il y a des bacchantes solitaires mais lors des fêtes associées au culte de leur dieu, elles se regroupent pour danser, jouer de la musique, rire, se réjouir...

 

Elles font croître la Vigne et règnent sur le temps des Vendanges...

 

Des textes anciens relatent que Dionysos partit à la conquête des Indes sans volonté de faire couler le sang. Il emmena dans son cortège des êtres pleins de joie, d'enthousiasme et de sensualité à l'instar des Bacchantes...

 

Les cultes dionysiaques finirent par être sévèrement réprouvés au fil du temps. Les prêtres liés à d'autres obédiences condamnèrent les mœurs trop libres inhérentes aux Bacchanales et les Bacchantes, comme les Ménades furent accusées de folie furieuse, de rage destructrice et meurtrière.

 

Il n'empêche que l'esprit des fêtes dionysiaques imprègne la philosophie antique et nombre de réalisations artistiques. Bacchantes, Faunes et divinités du Pagus sont fréquemment représentés dans les parcs des châteaux et dans les collections de peinture et de sculpture que l'on admire dans les musées.

Le Tableau du Samedi, Victor Karlovitch Schtemberg, Une Bacchante, vers 1900

En contemplant avec plaisir cette radieuse bacchante, je souffle vers vous de gros bisous et vous souhaite une bonne dégustation de raisins bien juteux !

Les raisins, aquarelle de l'artiste autrichien Franz Bischoff (1864-1929).

Les raisins, aquarelle de l'artiste autrichien Franz Bischoff (1864-1929).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gazou 15/09/2019 21:02

Je n'imaginais pas les bacchantes comme cela mais celle-ci est bien belle

Cendrine 19/09/2019 21:46

En effet, elle est rayonnante et ravissante...

fardoise 15/09/2019 10:37

Beau choix que cette Bacchante lascive.

Cendrine 19/09/2019 21:46

Merci...
Amitiés

kimcat 14/09/2019 16:55

Quelle grâce !! Quelle beauté !! J'aime beaucoup.
Bises

Cendrine 19/09/2019 21:45

Merci de cette gentille visite et ravie que le plaisir soit!
Bises en retour

mamykool 14/09/2019 15:50

C'est un très beau tableau le modèle est une très jolie femme avec un très beau visage, très bon choix pour ce thème, bon week end !

Féelaure 14/09/2019 11:54

Coucou Cendrine,
Il est magnifique ce tableau j'aime beaucoup. Elle a un magnifique sourire. Beaucoup de douceur dans ce tableau. J'adore le raisin, on a commencé notre cure hihi
Merci pour toutes tes recherches sur ce tableau et ce peintre
On vous souhaite un doux week-end ressourçant et rempli d'amour et de tendresse
Gros gros bisous

mamie lucette 14/09/2019 10:26

Bonjour Cendrine,
je ne connaissais pas ce peintre russe mais son tableau est magnifique, il me plaît beaucoup ..
Merci pour toutes ces explications ... J'aime bien aussi l'aquarelle en fin de ton article..
Bonne journée, gros bisous

LADY MARIANNE 14/09/2019 09:06

une bien belle toile sur le raisin--
merci pour les explications-
bisous et bon samedi-

Claudine/canelle 14/09/2019 08:35

Quel beau tableau , je ne connaissais pas du tout
Joli talent pour ce peintre russe
Bises Cendrine

ZAZA 14/09/2019 05:46

Superbe découverte très bien expliquée Cendrine. Je ne connaissais ni ce tableau magnifique, ni ce peintre. J'aime également beaucoup l'aquarelle en fin de page. Merci.
Bises et bon weekend à vous deux

jill bill 14/09/2019 03:49

Bonjour Cendrine, ce nom ne me dit rien, mais j'admire son coup de pinceau... tableau de circonstance, les vendanges sont là ! Merci, douce journée, bises