Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Facétieux Manneles

Mannele du sapin de Cendrine et Christophe :)

Mannele du sapin de Cendrine et Christophe :)

Ils sont les incarnations gourmandes des esprits du froid... Les manneles ou mannalas, petits hommes de pâte fine épicée ou brioches aux yeux de sucre, de raisin, de chocolat.

 

On les appelle aussi Petit Bonhomme (en Alsace), Jean Bonhomme (en Lorraine, en Franche-Comté), Boxemännercher (au Luxembourg)... Dans les pays anglos-saxons, ils sont les Gingerbread men.

 

Facétieux Manneles

Présents dans les récits merveilleux et les contes de fée, ils agissent comme des amulettes culinaires et sont réputés chasser les démons, faire tourner la chance au profit de ceux qui les préparent, éparpiller les ombres et les peines de l'hiver...

 

Tibiscuit
Tibiscuit

Tibiscuit

Le Tibiscuit ou Tit'Biscuit de Shrek est un mannele. Dans l'inoubliable saga de l'ogre vert, on rencontre aussi Cake-Kong, bonhomme d'épice géant créé par Tibiscuit et deux jeunes filles pain d'épices qui font des interventions savoureuses...

 

Facétieux Manneles

Prisés depuis des siècles et quel que soit le nom qu'on leur donne, les manneles sont considérés comme l'émanation de "l'esprit du grain", utilisés pour détourner le mal et associés à des petits pains en forme d'animaux qui représentaient les forces de fécondité.

 

Facétieux Manneles

A partir du XVe siècle, ils furent associés à la célébration de la Saint-Nicolas et sont issus d'un fonds culturel commun avec les Dambedei ou petits bonshommes de la Saint-Martin que l'on savoure en Allemagne, le 11 novembre.

Le Weckmann, Stutenkerl ou Klausemann, petit bonhomme protecteur contre les forces malveillantes de l'hiver, se déguste aussi le 11 novembre. Il est agrémenté d'une pipe en terre ou en argile.

 

Weckmann trouvé ichliebebacken.de

Weckmann trouvé ichliebebacken.de

Préparés pour la Saint-Nicolas, sous forme de pains d'épices anthropomorphes, de petites brioches ou pains au lait nature ou fourrés avec des raisins secs ou des pépites de chocolat, ils se déclinent, à travers des versions toujours très gourmandes, tout au long du mois de décembre. Ils représentent Nicolas ou l'un des trois innocents (les petits garçons que le boucher avait mis au saloir et que le saint a sauvés).

 

Facétieux Manneles

Le Gingerbread Man apparut quant à lui dans un magazine américain intitulé Saint-Nicolas, en 1875, où l'on trouve les vers suivants :

« Run, run, fast as you can

You can't catch me, I'm the gingerbread man ! »

 

Facétieux Manneles

Le journal relate l'histoire d'un petit bonhomme pain d'épices qui jaillit d'un four très chaud. Poursuivi par une horde de gourmands, il leur échappa puis s'enhardit, croyant déjouer toute menace et il fut dévoré par un renard roublard...

 

Facétieux Manneles

Nous trouvons des recettes de pain d'épices dans la Grèce antique avec le melkaris et le melipecton et dans la Rome ancienne, on aimait déguster le panis mellitus, un gâteau composé de farine de sésame, d'herbes aromatiques et de miel. En Chine, c'est sous la dynastie Tang (618 à 907) que naquit un pain savoureux à la farine de froment imprégnée de miel : le mi-king. L'orthographe peut varier...

 

L'introduction du pain d'épices en Europe est attribuée à un évêque arménien appelé Grégoire de Nicopolis qui s'établit en France, pendant sept années, à Bondaroy, près de Pithiviers dans le Loiret. Celui qu'on appelait le Solitaire de Bondaroy avait l'habitude de partager, avec les religieux et les fidèles, qui lui rendaient visite le dimanche, un gâteau fait de farine de seigle, de miel et d'épices. A Pithiviers, il existe encore la Confrérie du pain d'épices de saint Grégoire de Nicopolis.

 

Gingerbread Ali Ebright (Gimme Some Even)

Gingerbread Ali Ebright (Gimme Some Even)

Le pain d'épices se répandit dans plusieurs pays au fil des siècles. Il arriva en Suède au XIIIe siècle grâce à des immigrants d'origine allemande. Au XVe siècle, en France, on mélangeait du miel, des épices nobles (gingembre, cannelle, clou de girofle...) et de la farine de seigle puis on conservait la pâte obtenue (gaude, gauderye) dans de grands bacs de bois, avec autant de fraîcheur que possible, pour qu'elle fermente lentement et puisse libérer, après cuisson, ses arômes enchanteurs.

 

En Angleterre, au XVIe siècle, à la cour de la reine Élisabeth Ière, on offrait aux invités des Gingerbread Men censés les représenter.

 

Gingerbread Evermine

Gingerbread Evermine

Très apprécié pour ses qualités gustatives, le pain d'épices l'était également pour ses vertus médicinales. On lui attribuait la capacité d'apaiser les maux de ventre, les nausées et les migraines résultant de problèmes hépatiques.

 

Le terme gingerbread dérive du vieux français gingerbras issu de zingebar, un terme d'origine latine. Cultivée dans la Chine ancienne et se répandant dans le reste du monde par la Route de la Soie, la racine de gingembre, au goût piquant et enivrant, était une denrée très précieuse, appréciée sur les meilleures tables d'Europe et considérée comme de l'or en bouche.

 

Le gingembre était réputé protéger de la peste et des maladies infectieuses les plus dangereuses. On en mettait dans les pâtisseries mais aussi dans les sauces destinées à agrémenter le gibier. A la période de Noël, il apparaissait sur les étals des marchés, près de la cannelle, des clous de girofle, de la noix de muscade et des gousses de vanille...

 

Facétieux Manneles

Les petits bonshommes en pain d'épices ne sont pas seulement dégustés au moment de la Saint-Nicolas ou à la période de Noël. Dotés de vertus apotropaïques (du grec apotropein, qui détourne le mal), ils sont consommés à différentes périodes de l'année et notamment au moment d'Halloween... On les appelle, dans ce contexte, des « amants ou des maris de pain d'épices ». Confectionnés par les jeunes filles et les femmes en quête d'un compagnon, ils sont dévorés, de manière rituelle, en regardant la lune ou le ciel étoilé...

 

Ils sont liés aux petits gâteaux des célébrations antiques, en forme de figures humaines et d'animaux, qui étaient utilisés comme des substituts aux êtres de chair.

 

Les formes des biscuits, émanations de la magie naturelle, évoluaient au rythme des saisons.

 

Le vendeur de Gingerbread Men, 1902

Le vendeur de Gingerbread Men, 1902

Dans quelques jours, je vous parlerai des maisons de pain d'épices et en attendant, je vous souhaite de délicieuses dégustations de tout ce que vous voudrez... Vous pouvez trouver de succulentes recettes de manneles sur le net ou créer les vôtres en incorporant des épices dans la farine et la matière grasse de votre choix. Il suffit de trouver des emporte-pièces ou des moules en forme de petits bonshommes. Il y en a de ravissants...

 

Facétieux Manneles

Plusieurs photos de cet article ont été faites par moi. J'ai collecté les autres sur Pinterest et j'ai marqué la référence quand je l'ai trouvée. Comme d'habitude, si quelqu'un souhaite que je retire sa photo, il suffit de demander...

Je vous embrasse bien fort, chers Aminautes, foi de petite souris!

Facétieux Manneles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

newark 30/12/2017 03:19

Love gingerbreads!

Newark 30/12/2017 03:17

Very beautiful thanks

Newark 30/12/2017 03:17

Very beautiful thanks

Gérard 09/12/2017 09:48

Délicieux article ! beaucoup de raisons pour en déguster ..sans trop de modération. C'est amusant car ce matin, avant d'avoir découvert ton article, nous en avons confectionné un pour la 1ére fois. Il est bien doré, très appétissant et il répand une odeur alléchante dans toute la maison. Lorsque nous le goûterons nous penserons à toi et à ton article.
bisous
gérard

shuki 08/12/2017 17:51

Bonsoir ma Cendrine, encore une découverte pour moi, le terme de "Manneles" qui désigne ces adorables petits bonshommes que l'on croque avec délices, celui de votre sapin à tous les deux est trop tentant ! A lui tout seul le Mannele représente donc un ensemble de symboles, de croyances qui ont franchi les époques et apporté du réconfort autour de lui... Ton article est comme toujours une mine d'or dans laquelle on plonge avec plaisir, merci à toi chère petite souris ! A bientôt pour les maisons en pain d'épices, ce sera j'en suis sûre, tout à fait savoureux ! Je t'embrasse fort et te remercie pour tes gentils et chaleureux messages... Shuki
PS : mes yeux tu sais, c'est pas terrible, voire irréversible, mais tant que je peux lire les petits caractères sur l'écran, tout va bien...

mamieLucette 08/12/2017 08:36

Bonjour Cendrine, merci pour cet article très documenté et illustré de ces petits bonhommes en pain d'épice... Bonne journée, gros bisous

Nanou 07/12/2017 14:02

Bonjour Cendrine,

j'ai beaucoup aimé ton article je ne connaissais pas du tout la provenance des manneles .
Je te souhaite une belle après-midi et une bonne fin de semaine.Gros bisous affectueux.

Pastyme 07/12/2017 10:34

Un article historique et gourmand fort intéressant sur ces petits personnages au teint doré...
pouvoir éloigner les esprits malins tout en se régalant.....une bonne formule
bonne journée....ici, c'est presque tempête...grosses pluies et vent fort !!

Promeneur75 06/12/2017 21:08

Article très fascinant qui montre combien le mannelé dans ses différentes représentations est présent
dans le fonds culturel de l'Humanité. A travers les époques et les pays ces figurines sont omniprésentes.
A la fois dagyde protectrice, poupée vaudou sacrificielle ou invocatrice, le symbole traverse le temps.
Innocemment sous la forme de ce petit gâteau il incarne le folklore ancien aussi vieux que l'histoire humaine.
C'est le voeu fait pour la fécondité qui s'incarne à travers l'acte de dévorer ( pour les plus gourmands d'entre nous).
Le gourmand devenant l'incarnation du dieu pour qui le sacrifice du gâteau est fait pas si loin de la vieille image des
sacrifices humains...
C'est l'onde de forme du petit bonhomme représentant l'enfant ou la maison pour la fécondité du foyer.
C'est le voeu de la jeune fille pour cet enfant à venir ou pour le mari à trouver ...
C'est le clin d'oeil au petit peuple des lutins, gnomes etc...
D'ailleurs, ce n'est pas innocent non plus que ce personnage soit présent tant au moment du solstice d'hiver pour Halloween et à l'approche de la fin d'année.
Ce sont des moments où le voile entre les mondes s'entrouvre ....

Cendrine 06/12/2017 21:19

Un immense merci cher Promeneur 75, tout ce que j'aime et adore étudier, ressentir, explorer à travers les mots de votre commentaire...
Vous avez tout bien perçu, comme à l'accoutumée...
MERCI en lettres majuscules!

Claudine/canelle 06/12/2017 19:41

Bonsoir Cendrine
Pour les avoir gouté ces bonhommes en pain d'epice , j'adore ça !!!!
Merci pour les explication et tes recherches
Gros bisous

Cendrine 06/12/2017 21:18

Merci à toi Claudine, très gentil d'être passée, gros bisous

jill bill 06/12/2017 18:45

Bonsoir Cendrine, je connais de vue mais pas de ça chez nous, en ce 6 décembre c'est spéculoos et coquille de saint Nicolas, façon blog la curieuse tiens... mais vive les us et coutumes ma bonne dame, c'est bon pour le moral, merci, bises

Cendrine 06/12/2017 21:18

Merciiiii beaucoup dame poétesse et bonnes gourmandises, avec la truculence qui va bien, bisous

FéeLaure♥ 06/12/2017 18:40

Bonsoir Cendrine,
Tu te doutes bien que j'ai adoré ton billet une fois de plus ♥ et j'ai appris beaucoup de choses sur ces adorables petits manneles. J'étais sur Lyon aujourd'hui et j'ai d'ailleurs regardé si je trouvais des emportes pièces mais pas encore trouvé ce n'est pas si facile que ça. Celui de votre sapin est adorable. Merci pour toute cette magie que tu nous offres et j'ai hâte de découvrir ton billet sur les maisons en pain d'épices
Douce soirée à tous les deux & gros bisous

Cendrine 06/12/2017 21:17

Merci beaucoup, c'est super gentil!
On adore celui de notre sapin...
Je t'enverrai un lien sur le net où on peut trouver des moules pour faire des petits bonshommes, miam, miam :)
Les maisons de pain d'épices sont passionnantes...
Gros gros bisous à vous deux

mon joli jardin 06/12/2017 18:34

Joli ces petits bonhomme es pain d'épice. C'est vraiment la période pour les dégustés . Belle soirée . je 'embrasse

Cendrine 06/12/2017 21:15

Merci Thérèse, c'est adorable, gros bisous