Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections

Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections

En souvenir de LADY MARIANNE, je continue le tableau du samedi avec beaucoup d'émotion...

Je ne savais pas qu'une personne avait choisi un thème, j'ai suivi mon inspiration du moment...

Je ne savais pas qu'une personne avait choisi un thème, j'ai suivi mon inspiration du moment...

Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections

Miroitements secrets, atmosphère magique, rêverie artistique d'une blancheur immaculée... La toile de Walter Launt Palmer (1854-1932) évoque la passion que cet artiste américain impressionniste vouait aux charmes hivernaux.

 

J'ai choisi ce tableau, conçu vers 1900,  pour son côté à la fois simple et envoûtant. L'hiver y palpite avec une beauté sans fioritures et les silhouettes des arbres, habitants d'un monde ouaté, nous invitent à contempler la Nature, avec sérénité.

Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections
Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections

Peintre Impressionniste, également marqué par l'Orientalisme, Walter Launt Palmer s'est spécialisé dans la création de paysages d'hiver ce qui lui a valu le surnom de « peintre de l'hiver américain ».

Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections

Il naquit le 1er août 1854 à Albany, dans l'État de New York et grâce à son père, le sculpteur Erastus Dow Palmer, il vécut dans un environnement artistique intense, apprenant la peinture de paysage auprès d'un ami de la famille, le talentueux Charles Loring Elliott. Il fit aussi ses classes chez le maître Frederick Edwin Church.

En 1873, il entreprit avec son père, mandaté par le Congrès américain, un voyage en Europe où il découvrit ce qu'il qualifia de « merveilleuses atmosphères ». Walter et son père arrivèrent à Rome et s'imprégnèrent des splendeurs de la Ville Éternelle puis ils explorèrent la France et ses visages culturels. Ainsi, ils séjournèrent dans la colonie d'artistes de Grez-sur-Loing qui accueillait nombre d'artistes internationaux. Walter étudia ensuite à Paris, dans l'atelier du maître Carolus-Duran puis il repartit en Italie et s'établit pendant quelques temps à Florence puis à Venise.

Il repassa par Paris avant de retourner aux États-Unis et de s'installer à New York où il peignit de nombreux intérieurs de maisons de maître et des musées en vogue à son époque.

Il remporta en 1893 une médaille d'or pendant l'Exposition Universelle de Chicago, une autre médaille d'or en 1894 et une troisième en 1895 ! Il fut gratifié d'une médaille d'argent en 1901 lors del'Exposition Pan-Américaine de Buffalo en 1901 et en 1919, il reçut le prestigieux Prix Butler de l'Art Institute of Chicago.

En 1887, avec le tableau intitulé January, remarquable toile d'hiver, il avait été classé second du Prix Hallgarten qui célébrait la meilleure œuvre d'un peintre âgé de moins de trente-cinq ans et ayant exposé à l'Académie pendant l'année écoulée.

Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections

"Il faut toujours un Hiver pour bercer un Printemps..." Dicton anonyme.

Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections

Gros bisous chers aminautes, je vous souhaite un beau week-end...

Le Tableau du Samedi : Walter Launt Palmer : Winter Reflections

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Féelaure 06/01/2020 07:05

Merci pour ce magnifique partage Cendrine. C'est beau les paysages enneigés,pas commode pour la circulation mais tellement beau ♥
J'adore ton gif de fin ;)
Gros bisous à vous deux et douce semaine

timilo 06/01/2020 06:30

Une bien jolie analyse de ce tableau
Bravo de continuer ainsi
Douce journée CENDRINE
Bisous
tmilo

Véronique 05/01/2020 11:38

Cendrine , mon Amie ,

Oui, il faut toujours un hiver pour bercer un printemps et un Père Janvier pour bien commencer l'année ;-) .
Un article magistral et pertinent pour nous parler de l'hiver, , le mal aimé , et pourtant , il nous offre tant de beautés . . Les paysages d'hiver ne meurent jamais , ils perpétuent les demains d'un renouveau enchanteur .
L'hiver nous invite à la contemplation et WL Palmer l'a peint avec magnificence . .
Beaucoup ont perdu le cycle naturel des saisons et en ce sens , celui de l'humanité propre . N'oublions jamais que l'hiver offre ses dons glacés , ses joyaux à Dame Nature en une poésie de survie et comme j'aimerais qu'il neige pour voir Notre Dame habillée de sa pélerine blanche et sourire en ce jour de couronnement . Un hiver sans neige et comme un printemps sans sa première pâquerette . Il lui manquerait son sceptre …
Merci infiniment pour tes mots déposés . Les souvenirs d'enfance sont si précieux . Nous perpétuons le souvenir des temps anciens , celui de l'âge d'or , de l'éternel printemps .
Très beau dimanche ma Petite Fée .
Nous savons , dans les entrailles du Père Janvier , germe une graine .
Je t'embrasse
Véronique

chezmamielucette 04/01/2020 11:21

Bonjour Cendrine, ce tableau est très beau, j'aime bien la façon dont tu l'a découpé pour nous montrer les détails.. Merci pour la biographie de ce peintre.. Bonne journée, bons baisers

jill bill 04/01/2020 07:04

Ca ne me dit rien, mais quel artiste !!!!!!! Aussi vrai que nature, j'adore, merci, bises

Golondrina63Auv 04/01/2020 06:35

Un artiste
Tableau douceur
Ouatinée
Bel hiver
Merci
Bonne journée et tous mes voeux de bonheur pur 2020
J'ai une douce pensée pour Lady Mariane

gérard 04/01/2020 06:21

"Il faut toujours un Hiver pour bercer un Printemps..." ..c'est tellement vrai !
Belle découverte que ce peintre ... Merci

colettedc 04/01/2020 04:11

Tout à fait magnifique, ce tableau, Cendrine ! Des clartées de soleil et, quel beau reflet !
Un beau et bon week-end à toi également et gros bisous♥