Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Paul Chabas et la sensualité de l'eau

La jeune fille de l'eau

La jeune fille de l'eau

« Je n'ai plus d'autre ciel que le bleu de tes yeux. » Jules Sandeau (1811-1883), Marianna, 1839.

 

La baigneuse timide

La baigneuse timide

Promenade à travers les toiles de Paul Émile Chabas (1869-1937) qui fut apprécié, en son temps, pour ses portraits et ses nus gracieux, tissés d'un charme délicieusement érotique.

 

Frère cadet du peintre symboliste et mystique Maurice Chabas (1862-1947), Paul Chabas fut, à l'École des Beaux-Arts de Paris, l'élève des maîtres William Bouguereau (1825-1905) et Tony Robert-Fleury (1837-1911).

 

Artiste voyageur, il découvrit des pays comme la Grèce, la Norvège, l'Algérie... En 1886, il présenta pour la première fois des oeuvres au Salon des Artistes Français. En 1921, il entra à l'Académie des Beaux-Arts et en 1928, il reçut la Légion d'Honneur. Il présida, de 1925 à 1935, la Société des Artistes Français.

 

L'eau fut son élément de prédilection.

 

La baigneuse en volupté

La baigneuse en volupté

L'univers aquatique enveloppe ses créations. On y contemple des baigneuses aux courbes avenantes, saisies dans leurs activités ludiques, rêveuses, amoureuses... Plusieurs de ses oeuvres furent considérées comme scandaleuses, à l'instar de Matinée de Septembre, toile exposée au Salon en 1912, année où Paul Chabas fut gratifié de la Médaille d'Honneur.

 

Matinée de Septembre

Matinée de Septembre

Matinée de Septembre fut ensuite exposée à Chicago et à New York puis, en 1957, elle entra dans les collections du Metropolitan Museum de New York.

 

Paul Chabas et la sensualité de l'eau

La Baigneuse hante l'imaginaire des peintres depuis des siècles. Femme, nymphe, déesse... elle incarne le plaisir de la nudité qui se love dans la lumière et l'ombre fines.

 

Baigneuses antiques, avatars d'Aphrodite/Vénus aux charmes brûlants...

 

Marcel Paul Meys (1886-1972), Vénus, 1882.

Marcel Paul Meys (1886-1972), Vénus, 1882.

Baigneuse qui jaillit, enivrante, des eaux primordiales comme la blonde Vénus de Sandro Botticelli (1445-1510).

 

Baigneuses Renaissance de l'École de Fontainebleau, à l'instar de la Diane au bain de François Clouet, peinte vers 1565... Baigneuses qui ornent les jardins et les cabinets particuliers des manoirs, des grands châteaux : Versailles, Écouen, Marly, Sceaux (...) et des demeures prestigieuses des bords de Loire ; baigneuses peintes ou sculptées dans le marbre, la pierre, le bois... fondues dans le bronze... Signées de sculpteurs au style remarquable à l'instar d'Étienne-Maurice Falconet (1716-1791) et de Christophe-Gabriel Allegrain (1710-1795).

 

La Naissance de Vénus, par Botticelli, vers 1485

La Naissance de Vénus, par Botticelli, vers 1485

Baigneuses de Gustave Courbet (1819-1877), Paul Cézanne (1839-1906), Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867), Aristide Maillol (1861-1944), Pablo Picasso (1881-1973)... qui se lovent avec sensualité dans les billets que j'écris pour de futures publications... J'en ai toute une collection qui se laisse admirer avec un plaisir toujours renouvelé ! Vous aurez donc l'occasion de voir celles que j'ai citées et bien d'autres...

 

Paul Chabas, Les deux jeunes filles à l'étoile de mer

Paul Chabas, Les deux jeunes filles à l'étoile de mer

Esprit du bain

Esprit du bain

Personnage et motif incontournable de l'Art, la baigneuse est une séductrice qui évoque les dames et demoiselles des eaux des légendes celtiques, gardiennes de connaissances mystérieuses...

 

Vénus à la coquille, Nymphe sortant des eaux, etc...

 

L'eau, cet élément féminin et matriciel que Paul Chabas met en scène dans ses toiles avec parfois un flou chimérique et de très subtiles modulations de couleurs qui en accentuent le côté fascinant...

 

Paul Chabas, Naïades

Paul Chabas, Naïades

Rêveuse au bord de l'eau

Rêveuse au bord de l'eau

Jeunes filles des eaux

Jeunes filles des eaux

La jeune fille et l'eau

La jeune fille et l'eau

Les plaisirs du bain

Les plaisirs du bain

Confidences dans l'eau

Confidences dans l'eau

Au bord de l'eau

Au bord de l'eau

Les joies de l'eau

Les joies de l'eau

Premiers émois dans le bain

Premiers émois dans le bain

L'Ondine

L'Ondine

La grotte de la Naïade

La grotte de la Naïade

A la rivière

A la rivière

Au bord de l'eau

Au bord de l'eau

Portrait au bord de l'eau

Portrait au bord de l'eau

Portrait au bord de l'eau 2

Portrait au bord de l'eau 2

Jeune fille

Jeune fille

La femme libellule

La femme libellule

Esprit de l'air et de l'eau, créature chimérique... La Libellule est considérée comme l'émissaire des rêves, celle qui guide les voyageurs oniriques à travers les contrées de la nuit. Fée Psychopompe et puissante Messagère, elle possède la connaissance des mémoires aquatiques, scintillantes, légendaires.

 

Comme vous le constatez, Paul Chabas a essentiellement peint des oeuvres liées à la beauté sensuelle, miroitante et fantasmagorique de l'eau.

 

Avec quelques petites variantes mais il revient toujours à l'eau...

 

Le portrait nu

Le portrait nu

Portrait d'une jeune fille

Portrait d'une jeune fille

Jeux de baigneuses

Jeux de baigneuses

Rêveuse

Rêveuse

Rêveuse au bord de l'eau

Rêveuse au bord de l'eau

Adorant les Baigneuses, je vous montrerai ma collection d'images au fil du temps ! Gros bisous et belles pensées de Novembre...

 

L'Eau, féminine par nature...

 

« Telle, unie à elle-même, elle tourne en une continuelle révolution.

Deçà, delà, en haut, en bas, courant, jamais elle ne connaît la quiétude,

pas plus dans sa course que dans sa nature.

Elle n'a rien à soi, mais s'empare de tout, empruntant autant de natures

diverses que sont divers les endroits traversés. »

Léonard de Vinci (1452-1519)

 

Baigneuses au lac d'Annecy

Baigneuses au lac d'Annecy

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agenor 11/12/2018 00:31

L'eau dans toute sa beauté allégorique

Agenor 11/12/2018 00:30

Que de sensualité
Ces oeuvres sont magnifiques
Très bel article

Pastyme 18/11/2018 17:13

Je découvre le travail délicat de Paul Chabas, dont je ne connaissais le nom que par celui de la rue que je prenais souvent quand j'habitais Nantes....
Bonne soirée

Véronique S. 15/11/2018 18:44

Cendrine , mon Amie

La mer est gouvernée dans la plupart du temps par des esprits féminins. Ils sont doués d’une beauté ravissante. Il n'est pas d'étonnant à ce que les peintres , à l'instar de Chabas ont glorifié la femme nue se baignant comme comme des énergies vivifiantes,comme des forces motrices de la nature. Ces femmes sont telles des Vénus , des Naïades . L'eau et femme indissociables l'une de l'autre car l'une et l'autre sont la source de toute existence .
Merci pour cet article remarquable .
Je découvre Paul Chabas au fil de ton âme
Douce soirée ma Petite Fée
Je t'embrasse
Véronique

AnnickAmiens 13/11/2018 18:12

Toutes magnifiques évidemment ... quel peintre !!!
"Les joies de l'eau", voilà le tableau que je choisis ce soir bien qu'ils soient tous plein de charme, de romantisme et qu'il montre à merveille le corps de la femme.
Bonne soirée Cendrine,
Gros bisous

Claudine 13/11/2018 09:18

Bonjour Cendrine
Ces peintures sont vraiment très belles , elles interpellent par leur timidité pour la plupart , surtout celle de ces jeunes filles elle mêmes timides .. Très beau partage
Merci à toi
Bises

mamie lucette 13/11/2018 08:52

Bonjour Cendrine, c'est avec joie que je découvre ces peintures, je ne connaissais pas Paul Chabas.. Ces toiles représentant des femmes nues se baignant sont très belles.. J'aime beaucoup ce style.. M'autorise-tu à faire une article sur ce peintre le mois prochain ?...
Bonne journée chère petite amie fidèle.. Gros bisous

ZAZA 13/11/2018 07:57

Coucou ma Cendrine. Quel billet remarquable ! Je ne connaissais pas du tout ce peintre et pourtant ces toiles pour certaines ne me sont pas inconnues. L'eau et les femmes nues devaient être une fascination pour cet artiste. Un grand merci pour cette magnifique série de baigneuses. Je te souhaite une excellente journée. De très gros bisous sans oublier ton Christophe.
Bises et bon mardi

Feelaure 13/11/2018 07:15

Coucou Cendrine,
Merci pour toutes ces découvertes. Certains yeux sont frappants, presque transparents comme l'eau... J'aime aussi beaucoup les drapés qui laissent apparaître une petite partie du corps, très sensuel je trouve
J'espère que vous allez vite récupérer internet, bon courage pour tout le tri
Gros bisous à vous partager et douce journée

jill bill 13/11/2018 01:42

Bonsoir Cendrine, en effet l'eau et Eve qui s'y baigne, sujet de prédilection, déclinée et ravissante peinture... il n'est pas le seul à te lire... Je découvre les mots de Léonard ! Superbe définition aussi... merci à toi, douce nuit, bises, jill