Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween
Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

Pour la communauté Le Tableau du Samedi gérée par Lady Marianne, voici ma participation du samedi 19 octobre, sur le thème « Potirons et/ou Châtaignes », d'après un choix de EVY ou sur un thème libre.

 

J'ai très peu de réseau, il y a des travaux dans mon quartier, je publie comme je peux. Si je ne peux pas passer sur vos blogs pendant quelques jours, je me rattraperai avec grand plaisir plus tard...

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween
Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

J'ai choisi cette œuvre pleine de luxuriance qui évoque la Magie Flamboyante de l'Automne...

L'Automne, un temps précieux qui se goûte avec tous les sens, une explosion de vitalité qui nous emporte avant la venue du sommeil hivernal.

 

Les Moissons d'Halloween, c'est tout ce que j'aime !

La Magie de la Terre... émanation de forces vives qui s'incarnent dans les fruits, les légumes, les racines, les tubercules que l'on déguste au moment d'Halloween (la Samain Celtique de nos mondes ancestraux) et que l'on creuse pour fabriquer des Lanternes aux Esprits...

 

Le Chat Noir, familier des Sorcières qui hantent mon imaginaire depuis mon plus jeune âge, est au centre de la composition, à la fois Veilleur et Matagot... Protecteur des Moissons, il apporte la fertilité née du sol.

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

Matagot ou Chat d'Argent, ce chat sorcier est considéré comme un « Chat des Moissons » ou « Esprit du Grain ». Il stimule les forces magiques de la terre et peut transmettre des richesses aux humains sur lesquels il a décidé de veiller. Il incarne un ancien dieu de la fécondité, un Vanir qui accomplit, suivant un cycle de vie, de mort et de renaissance, des rituels associés au monde agraire.

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween
Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

L'oeuvre regorge de formes serpentines et de formes en « C » qui évoquent les vibrations des lignes d'énergie de la terre (Ley Lines) qui entrent en résonance avec les forces météorologiques : nuages, vent, pluie...

 

Et juché sur la Citrouille aux yeux en fente, gros lampion orange et carrosse de Cendrillon en puissance (Cendrillon a dans différentes versions le Chat pour symbole ; le Grillon et la Souris certes mais aussi le Chat...), un « Oiseau Noir » crie !

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

Qu'il soit Corbeau ou Corneille, la symbolique est particulièrement puissante. Ces oiseaux à la robe d'obsidienne ou de jais sont considérés comme des êtres psychopompes pour de nombreuses traditions. Leurs vocalises sont perçues comme magiques et capables de transmettre la Voix des Ancêtres. Ils crient dans le vent de tempête pour répandre messages et prophéties. A la fois associés au Soleil et à la Nuit, liés aux transformations des saisons et des êtres, ils sont les gardiens des secrets de l'Automne...

 

Je n'en dis pas plus, je prépare un article sur la symbolique de la Corneille, l'un de mes oiseaux préférés...

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween
Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

Je suis sous le charme des œuvres de Charles Wysocki (1928-2002), peintre et illustrateur américain, depuis des années.

 

Cet artiste, né à Détroit dans le Michigan, fut un peintre très apprécié, passionné par la représentation à la fois Réaliste et Symbolique des scènes de la vie quotidienne américaine. Diplômé en Peinture, Illustration et Design au Art Center de Los Angeles, il adorait les chats (il a réalisé une collection impressionnante de tableaux félins) et il aimait rendre hommage aux petits commerces de l'Amérique, aux boutiques d'artisanat des villes moyennes, à la vie rurale, au temps des moissons. Il peignait les saisons, avec une prédilection pour l'automne et l'hiver, les échoppes, les librairies, les moulins, les fermes, les magasins d'antiquités. Il aimait aussi les bateaux, les petits ports de pêche et les édifices religieux : chapelles, églises, monuments votifs...

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween
Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

J'aime particulièrement la luxuriance de l'oeuvre présentée ce samedi, les meules ébouriffées par le vent de tempête, le ciel où dansent des formes chimériques, la myriade de détails qui accrochent et séduisent le regard du spectateur outre les animaux magiques, les légumes et les fruits... (éolienne, chapelle, horloge, mât à drapeaux...) L'artiste y décrit la beauté du temps des récoltes automnales qui annoncent les fêtes d'Halloween et de Thanksgiving, célébration d'Action de Grâce qui se déroule le quatrième jeudi de Novembre... Nous aurons l'occasion d'en reparler.

Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween
Le Tableau du Samedi : Charles Wysocki, Les Moissons d'Halloween

Je pense bien à vous, merci pour les gentils messages, prenez bien soin de vous, gros bisous !

Pensées pour Pépita, adorable chatte noire de notre amie Annick... Je pense à tous les chats noirs -injustement- mal aimés alors qu'ils sont si gentils! J'en ai connu plusieurs dans ma vie et ils sont dans mon coeur...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Promeneur75 26/10/2019 08:08

Bonsoir PlumeFée,

Ravi de votre tableau, dans les couleurs et le ton de la saison !

Une peinture qui me parle beaucoup car j'y lis plusieurs messages concomitants.

D'abord, il y a Halloween pour les anglo-saxons, Samain pour les celtes , Walpurgis pour d'autres... et pour les chrétins la Toussaint. Tout cela par parler de récolte.

Universellement cette saison est célébrée. Je vibre moi aussi pour cette période. Qu'importe le jour où on la célèbre ! De toute façon, le comput des jours calendaires a tellement été bricolé au fil des époques que préciser une date de célébration reste très floue. Mais si on le ressent dans son âme, le bon moment du bal s'impose à soi.

Symbole d'Halloween, la citrouille est au cœur du tableau. Mystérieuse reine de la saison jaune orangée dans ses couleurs d'automne et de récolte. Fruit généreux s'il en est et très vivace.

Avant d'être un fruit, c'est aussi une plante robuste dont les tiges rampent au sol, témoin de la puissance de la Nature.

La plupart des fruits représentés dans ce tableau sont ou rampants ou des racines comme les carottes. Ils sont l'expression de la générosité de la terre matricielle. Ils rappellent aussi l'attachement des premiers colons à leurs appartenances européennes et la persistance d'un fond folklorique celte.

Mais la courge côtoie ici le Maïs transmis aux colons par les indiens. Fruit très important pour l'Amérique profonde qui a permis aux premiers colons de survivre.

Je vois dans la figuration de ces deux fruits, la volonté de l'auteur d'unir les racines européennes anciennes à ce que l'agriculture américaine a su exploiter. Deux mondes réunis pour devenir l'Amérique.

Une Amérique dont l'auteur est fier en y faisant paraître à la droite du tableau la bannière étoilée des États-Unis, union des deux mondes anciens issus de l'Europe et du monde américain des origines avec le maïs.

Mais revenons au symbole même d'Halloween mis en scène. Cette citrouille trônant sur une table en bois et entourée d'autres fruits. Sa tête creusée pour la personnifiée avec les yeux évidés lui donne un visage un peu inquiétant. Est-ce uniquement un fruit ou autre chose ? À chacun de se faire son idée.

Mais puisqu'il s'agit du mythe, poussons la porte de l'imaginaire et de l'interprétation un peu plus loin. Ci-dessus, j'évoquais le monde des racines, et bien regardons la queue de la citrouille qui dessine discrètement une sorte de chapeau de sorcière.

À la fois pointu et long, enroulé à son sommet sur lui-même et s'affinant de plus en plus dans une sorte de spirale mal finie voire infinie, le chapeau de la citrouille est un des symboles de la sorcière. Magie naturelle chthonienne et se perdant plus haut qu'elle même comme une sorte d'antenne vers le ciel. On dit pour la sorcière que son chapeau renferme les secrets de sa magie.

Secrets et murmures...
Il est d'ailleurs intéressant à ce propos de présenter un personnage omniprésent dans ce tableau et qui pourtant ne se voit pas : le vent.

Son importance figurée est pourtant bien là et son souffle emmène la tige de la citrouille vers la droite, comme la tête des bottes de paille de la moisson, comme les nuages dessinant une sorte de vague vers la droite. On peut même voir une éolienne dans le fond du tableau.

L'éolienne à la gauche du tableau et le drapeau des États-Unis à la droite. C'est la course de l'histoire qui est représentée là. Le vent parcourant l'immensité des terres américaines agricoles pour que se construise l'Amérique.

Le souffle de ce vent emporte d'ailleurs tout vers la droite.Mais, ce vent n'est pas que météorologique. Le choix de tout emmener vers la droite dans une construction du temps entre le passé à gauche et l'avenir à droite et aussi marqué par un présent à la fois inconstant e permanent.
Au centre du tableau , la citrouille est immuable alors que le mouvement des nuages, sommets des bottes de paille , drapeau et même le vol des corneilles est vers la droite.

Mouvement du temps horloger figuré par justement cette horloge accrochée à une sorte de gibet au pied du drapeau. Une horloge dont les aiguilles découpent le cadran en deux parties où se retrouvent justement la course du temps en parties égales ; Comme si le passé à gauche et l'avenir à droite n'avaient jamais de fin.

=^..^= 25/10/2019 18:48

Que te dire ma chère Cendrine après cette éloquence .
J'adore ce tableau . Je le trouve tellement vivant . Il résume à lui seul cette période qui nous est si particulière . Si tu savais comme je la ressens cette année . Un peu plus que d'habitude . Je sens que quelque chose est en train de sa passer . Lorsque je regarde ce ciel noir d'automne et que je regarde le mien , j'ai l'impression en ce moment qu(ils se confondent .. Un ciel ensorcelant qui anime les esprits . Ils sont en chemin pour nous éclairer et nous entourer de leur bienveillance . Une place leur sera réservée à notre table .
Laissons les gardiennes nous conter les secrets de l'automne , faisons des bouquets de feuilles et respirons à plein poumons car la vieille , la mère Gagache , enfile ses bottes .
Je t'embrasse mon Amie .

shuki 22/10/2019 10:55

Quelle belle manière de célébrer la saison d'automne avec ce tableau qui regorge de tant de beautés offertes par la nature, fruits, légumes, oiseau, chat noir magnifique qui trône au milieu de l'oeuvre. Le premier plan est singulièrement mis en valeur par les meules secouées par les rafales d'un vent tempétueux... C'est magnifique ma Cendrine et tellement vivant ! J'ai beaucoup apprécié aussi tes explications sur les symboles que tu nous fais découvrir dans ce tableau ,si riche et détaillé. Dès que j'aurai un moment, je passerai sur tes articles précédents que j'ai laissé échapper ! Passe une douce semaine chère petite Fée, sois heureuse, je t'embrasse, Shuki

AnnickAmiens 21/10/2019 09:45

Merci beaucoup de ce petit mot sur ma Pépita. Toujours avec moi dans mes pensées, dans mon cœur. Oui, les chats noirs sont merveilleux d'intelligence, de tendresse, de reconnaissance, surtout quand on les adopte dans un refuge. Cinq ans déjà qu'elle est au paradis des minous et pourtant toujours aussi présente ... c'est le mystère des chats n'est-ce-pas ?
Très beau tableau de l'automne, une saison que j'aime beaucoup, malgré ses nuages souvent chargés de pluie, mais il en faut n'est-ce-pas ? l'eau, c'est la vie.
J'ai bien reçu ta réponse, merci et à très vite, ici, oui là, ou là-bas ... je pense à toi.
Gros gros bisous

Féelaure 20/10/2019 18:28

Oui forcément on ne peut oublier Pepita lorsque l'on voit se tableau ♥
Il est magnifique j'adore et j'ai aimé lire toutes tes explications le concernant.
On pense bien fort à vous, on espère que vous avez pu vous reposer un peu
On vous fait de gros bisous et on vous souhaite une douce soirée cocooning ♥

Evy 20/10/2019 15:38

Kikou me voilà chouette tes tableau bon choix je vais m'inscrire pour te suivre bonne fin de journée à toi bisous

Pastyme 20/10/2019 15:16

Superbe tableau "de saison"...on dirait vraiment que le chat vient de se trouver une place au milieu de tous ces légumes..
Bonne soirée

gazou 20/10/2019 11:03

Merci pour la découverte, c'est magnifique

jill bill 19/10/2019 18:32

Waouh, quel tableau... digne d'Halloween, d'un pot au feu, on ne s'attend à y trouver un chat noir... de sorcière, le corbeau, ma foi oui... ;-) Merci, douce soirée, bises

chezmamielucette 19/10/2019 18:11

Bonsoir Cendrine, bel article sur ce tableau qui représente bien l'automne avec toutes ses couleurs J'aime bien lorsque tu mets en agrandi les détails du tableau..
Bonne fin de journée, gros bisous

ZAZA 19/10/2019 17:50

Coucou ma Cendrine. Il est fabuleux ce tableau que je découvre chez toi. Comme les détails que tu nous montres sont intéressants. J'ai un faible pour ce beau chat noir. J'ai toujours aimé les chats noirs et je regrette toujours mes jumeaux, Tic et Tac. De gros bisous avec une température qui baisse ce soir. Nous allons remettre une petite laine.
Bisous et excellente soirée à vous deux les amis.

Golondrina63 19/10/2019 17:27

le chat noir pffff mais cela dit l'oeuvre est représentative de la saison
Bon weekend