Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Un Platane Vénérable aux Tuileries

Photos prises le 20 Juin 2018

Photos prises le 20 Juin 2018

Le long des rues et des routes, les platanes dessinent des allées majestueuses, galeries vivantes où frissonnent l'ombre et la lumière. Dressés avec panache sur les places des villages, ils offrent, dans la chaleur estivale, leur généreux ombrage aux passants et brodent sur le ciel une séduisante palette de couleurs et de formes. Ils appartiennent au paysage de nos vies mais, la plupart du temps, nous passons à côté d'eux sans leur accorder l'attention qu'ils méritent.

 

Chers aminautes fidèles, vous savez que j'aime intensément les arbres. Je les considère comme des amis au sang vert et je tisse avec eux un dialogue mystérieux et tellement délectable.

 

Parmi mes amis sylvestres, il y a les grands arbres de la forêt d'Écouen, le vieux platane du Parc Monceau, le vieux robinier du square Viviani, les grands platanes de la fontaine Médicis au Luxembourg... et il y a aussi un platane qui se dresse dans une partie plus intime du jardin des Tuileries. Depuis de longues années, j'aime voir palpiter dans la lumière ses branches serpent ! Le rude hiver 2018 lui a réussi. Il est gigantesque et plein de force.

 

Magnifique, n'est-ce-pas?

Magnifique, n'est-ce-pas?

Un Platane Vénérable aux Tuileries

Hybride entre une espèce originaire d'orient et une espèce répandue en Amérique du Nord, le platane commun fut implanté en France en 1754. Il peut s'élever jusqu'à 55 mètres de hauteur. Ses fruits sont des petits akènes entourés d'un duvet et groupés en boules (glomérules) que les enfants utilisent comme poil à gratter. Il peut vivre de 500 à 2000 ans.

 

Son écorce, à maturité, forme de larges écailles (rhytidomes) qui se détachent par plaques, laissant apercevoir une écorce nouvelle. Le platane est donc perçu comme un symbole de régénération.

 

Son espèce orientale, Platanus Orientalis, fut introduite à Rome dans l'Antiquité. Il fallut attendre la Renaissance pour qu'elle se répande en France et en Angleterre.

 

Aux alentours de 1620, le botaniste Tradescant apporta en Grande-Bretagne des graines de platane américain (Platanus Occidentalis) et pendant plusieurs siècles on cultiva des espèces hybrides et des espèces « pures ».

 

Un Platane Vénérable aux Tuileries

Dans la deuxième partie du 18e siècle, Buffon introduisit différents platanes dans les plus beaux jardins de France. Certains ont survécu mais hélas, de nombreux spécimens furent décimés par des maladies comme l’anthracnose, sorte de « lèpre » touchant de préférence les représentants de l’espèce américaine.

 

De nombreuses villes plantèrent des platanes après 1789 et à l'époque de Napoléon III. Issus de plusieurs hybridations, les platanes les plus résistants furent nommés acerifolia puis hybrida ou hispanica.

 

Mais d'autres agents pathogènes (champignons, moisissures...) attaquèrent ces arbres gardiens des bords de route. Les biologistes tentèrent alors de nouveaux croisements entre les espèces hybrides et le fameux platane américain, au port majestueux.

 

Très répandu dans les parcs et grands jardins, le platane commun ou platane à feuille d'érable « acerifolia » en latin, est le fruit du croisement des deux espèces : « Platanus occidentalis » et « Platanus orientalis ».

 

Un Platane Vénérable aux Tuileries
Un Platane Vénérable aux Tuileries

Dans l'Antiquité, les platanes étaient vénérés et appelés «les fils de Gaïa», la déesse de la terre.

 

Les dendrophores ou « porteurs d'arbres » menaient, dans les villes et les provinces de la Rome ancienne, la procession du pin sacré en l'honneur d'Attis, le seigneur de la végétation. Au cours de ce qu'ils appelaient « l'arbor intrat », l'arbre divinisé pouvait être le tronc ou les branches d'un platane sacré, transporté au moment de l'équinoxe de printemps.

 

Un Platane Vénérable aux Tuileries

Un platane majestueux se dressait sur l'île de Kos, dans le temple d'Asclepios, le dieu grec de la médecine. Le célèbre médecin Hippocrate dispensait son enseignement sous son ombrage. Le caducée est une baguette de platane ailée autour de laquelle s'enroulent deux serpents. D'ailleurs plus le platane vieillit, plus son écorce se fissure, formant les fameuses écailles qui lui donnent l'aspect d'une peau de serpent.

 

Un Platane Vénérable aux Tuileries

Dans l'ancienne Carthage, le platane était consacré à Tanit, la déesse de la fécondité. Dans la mythologie grecque, ayant abrité les amours de Zeus et de la nymphe Europe, il fut décidé qu'il ne perdrait plus ses feuilles.

 

 

Un Platane Vénérable aux Tuileries

Le platane est également associé au thème de la Liberté. Le 30 mars 1797, à Bayeux, un platane fut mis en terre au centre de la Place de la Liberté, dans l'ancienne cour intérieure du palais des évêques de Bayeux, aujourd'hui siège de l'Hôtel de ville. Cet arbre vénérable s'élève à plus de trente mètres de hauteur.

 

Un Platane Vénérable aux Tuileries

J'aime me retrouver, aux Tuileries, sous le généreux ombrage de mon ami l'arbre, au bord d'un bassin, confortablement installée, mon carnet à la main. Je ressens, très intensément, le plaisir de l'instant qui n'a pas de prix tant il est précieux !

 

Un Platane Vénérable aux Tuileries

Belles pensées pour vous qui passerez ici...

 

Un Platane Vénérable aux Tuileries
Un Platane Vénérable aux Tuileries

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

elyne 09/07/2018 22:02

Arbre et photos magnifiques bravo

Cendrine 18/07/2018 19:50

Merci, c'est gentil...

AnnickAmiens 09/07/2018 11:02

Tout est si bien dit de ce vénérable platane. Son ombre est bienfaitrice effectivement comme l'est notre "vénérable" maronnier dans un jardin public à Amiens. Il vient d'être classé parmi les plus beaux arbres de France.
J'aime donc beaucoup ces photos de ce bel et fier arbre.
J'espère que tu ne souffres pas trop de la chaleur ? ici cela devient insupportable, il faut faire avec mais c'est dur.
Gros bisous

Une fleur de Paris 08/07/2018 19:48

Bonsoir Cendrine,
Moi aussi j'aime les arbres, pas un ne ressemble a un autre. Tu serais bien ici, pres de la fore^t de Rambouillet.
Je te souhaite une bonne soiree, bises Veronique

Cendrine 18/07/2018 19:51

Tu as bien raison, ils ont tous leur identité...
Rambouillet est un poumon vert en Île de France, tu dois être ravie
Gros bisous et merci

Feelaure 08/07/2018 16:21

Coucou Cendrine
Tu sais que je les adore aussi ces géants et qu'ils fascinent alors un grand merci pour ce bel hommage que tu leurs rends. Ces platanes sont sublimes, tes photos splendides et comme je comprend ton bonheur de te trouver dans cet endroit en merveilleuse compagnie ;) Quand on pense aux nombres d'années qu'il leur faut pour être aussi majestueux, grand respect ♥
On pense bien à vous en ce dimanche très chaud, je suis toujours sur le tri de mes photos de lavande, je viens d'en mettre quelques unes sur FB je n'ai pas résisté :) On vous fait de gros bisous lavandés (je ne sais pas si ça ce dit mais ce n'est pas grave ça me plait hihi)
♥♥♥

Promeneur75 08/07/2018 13:04

Très belles photos de ce géant vert. Merci de votre article

mamie lucette 08/07/2018 09:23

Bonjour Cendrine, merci pour ce merveilleux article sur le platane que tu as merveilleusement bien illustré par tes photos qui sont superbes... Bon dimanche, bons baisers

Claudine/canelle 08/07/2018 08:12

Impressionnant ce platane
Comme toi ces arbres me fascinent ..tes photos sont très belles
Merci pour ces mots
Bises Cendrine