Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Summer...Une plongée dans la peinture de Franz Dvorak

Summer, 1927

Summer, 1927

Ravissante et mutine, elle incarne l'été, petit bout de femme parmi les fleurs... Le tableau est signé Franz Dvorak (1862-1927).

Enfant de la lumière et âme du peintre qui quitta ce monde peu de temps après avoir "immortalisé" son visage plein de charme.

 

La femme à la rose, 1901

La femme à la rose, 1901

Femmes aux roses, 1902

Femmes aux roses, 1902

Célèbre à son époque, cet artiste d'origine hongroise est, de nos jours, davantage connu aux États-Unis et dans le monde anglo-saxon.

 

Printemps

Printemps

Il étudia à l'Académie des Beaux-Arts de Prague et à Vienne avec les maîtres Carl Wurzinger et Christian Griepenkerl, spécialistes de la peinture d'histoire. En 1883, il poursuivit son apprentissage à l'Académie des Beaux-Arts de Munich et se fit connaître en exposant des portraits et des scènes de genre dans des galeries de Berlin et de Vienne.

 

Pureté et passion

Pureté et passion

En 1888, il découvrit la France avec Alfons Mucha avant de se rendre en Italie où il rencontra de riches amateurs d'art américains.

 

La fille aux roses blanches

La fille aux roses blanches

Ils l'invitèrent à accomplir une tournée artistique à travers les États-Unis et, en pleine vogue de l'Art Nouveau, passant par Philadelphie, New York, Chicago, Détroit... il peignit des portraits qui furent très appréciés des collectionneurs.

 

La Liseuse, 1906

La Liseuse, 1906

Il retrouva sa chère Prague en 1905 et il y ouvrit un atelier dans lequel il vécut jusqu'à sa mort.

 

Entre roses et pivoines

Entre roses et pivoines

Nous disposons de peu de renseignements biographiques le concernant mais nous savons qu'il fréquenta des milieux dits « ésotériques », des fraternités où l'art se nourrissait d'une forme de spiritualité panthéiste. Il y forgea un art très personnel et intensément poétique à travers lequel la réalité devint indissociable de mondes imaginaires.

 

L'écorce du bouleau

L'écorce du bouleau

Atmosphère envoûtante d'une forêt de bouleaux où l'on aperçoit une belle jeune femme. Le bouleau est l'arbre chamanique par excellence. Arbre mère dans les pays d'Europe du Nord, gardien des anciennes croyances et protecteur de la féminité. Arbre pilier du monde qui se tient sous l'étoile polaire et guide les initiés vers des mondes peuplés de créatures magiques. A ce propos, vous remarquerez les runes inscrites sur l'écorce.

 

Sa sève est un merveilleux dépuratif et un revitalisant de premier ordre.

 

On taille dans son bois des figurines de fécondité, des bâtons de sorcières, des poupées miniatures, des sifflets, des cannes et toutes sortes d'objets... Sa pelure est utilisée, à l'instar des pelures de pomme et de poire, de manière divinatoire. Il s'agit d'en poser un petit morceau à la surface d'un baquet d'eau et de regarder la forme qu'elle prend. On souffle dessus et elle est censée désigner l'initiale de l'homme ou de la femme aimé(e)...

 

L'ange des oiseaux, 1910

L'ange des oiseaux, 1910

Peindre les oiseaux, 1911... une activité très poétique!

Peindre les oiseaux, 1911... une activité très poétique!

Femme avec une couronne de capucines, 1903

Femme avec une couronne de capucines, 1903

Ses héroïnes se lovent souvent parmi les fleurs comme c'est le cas dans l'Art Nouveau mais sa « manière » ne s'inspire d'aucune autre et ses oeuvres se parent d'une énergie mystérieuse et mystique...

 

Dans le verger, 1912

Dans le verger, 1912

... sans pour autant négliger les images de son temps.

 

Aux courses, 1892

Aux courses, 1892

Au-delà du j'aime/je n'aime pas qui hérisse le poil de l'historienne de l'art que je suis... (nous fonctionnons certes par affinités mais on ne peut caractériser des oeuvres ainsi, c'est bien trop réducteur...)  Franz Dvorak est sans conteste un artiste à redécouvrir !

 

Bacchante

Bacchante

En vous souhaitant bon courage pour supporter la chaleur... et de belles journées d'été, je vous fais de gros bisous, merci de vos petits mots qui m'accompagnent avec bonheur !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pastyme 25/07/2017 17:40

Un artiste que je découvre et dont j'apprécie les portraits pleins de délicatesse
bonne soirée

Véronique S. 22/07/2017 17:20

Cendrine , mon Amie
Oui, Frantz Dvorak est sans conteste un artiste à découvrir et à redécouvrir . Grâce à toi , je me replonge dans son oeuvre , dans ses toiles délicieuses et je me laisse emmener dans cette magie qu'elles dégagent .J'aime particulièrement " La peinture des oiseaux" Elle respire la joie de vivre, l'innocence et l'harmonie, c'est une oeuvre propice à l'envol de l'imagination, la présence des deux putti symbolise l'amour, la facture énergique et les tourbillons colorés de Dvorak suggèrent une créativité vitale de nature ésotérique. Et si nous savions garder cette fraîcheur émotionnelle, le bonheur pourrait être plus souvent au rendez-vous et se partager davantage.
Merci ma Petite Fée pour cet instant suspendu dans l'univers de cet artiste préraphaélique .
Douce fin de semaine .
Je t'embrasse de tout coeur
Véronique

AnnickAmiens 20/07/2017 15:01

Tu commentes tellement bien que j'en apprends chaque fois beaucoup sur l'art. Sur la beauté de ce qui nous entoure. J'aime beaucoup les œuvres de ce peintre, que c'est beau. Et vive le grand romantisme.
J'ai particulièrement aimé cette femme près du bouleau. L'histoire autour de cette peinture est fort passionnante.
Quel artiste admirable, quel talent, c'est cela qui compte avant tout. Il sait nous transporter et nous faire rêver.
Merci ma Quichottine, merci d'aimer ma Grande Dame que j'ai pu frôler, toucher, observer dans ce qu'elle a de plus secret.
Gros bisous

mamie lucette 20/07/2017 13:52

Bonjour Cendrine, merci d'être passé sur mon blog aujourd'hui... Je suis heureuse que tu me permette de prendre des images car c'était mon intention de faire un article sur ce peintre et de le mettre sur mon blog un lundi...Bonne fin de journée, bons baisers

Linda 20/07/2017 07:51

toutes belles mais j'ai un faible pour l'écorce de bouleau ....
bisous tout doux comme tes images

mamie lucette 19/07/2017 17:39

Bonsoir Cendrine, merci pour toutes ces toiles.. Merci pour celle que tu as déposée sur mon blog
J'aime beaucoup ce style
Bonne fin de journée, bons baises

Claudine/canelle 19/07/2017 08:39

Merci pour la decouverte de Franz Dvorak..je le connaissais un peu par certaines de ces toiles mais là avec ton article j'en apprends beaucoup plus et j'avoue aimer vraiment sa façon de peindre les choses..
Bonne journée Cendrine
Merci pour ton attention sur le blog de Clea..qui repart chez elle ce matin , j'ignore si ce blog durera seul l'avenir nous le dira ...Gros bisous

ZAZA 19/07/2017 07:58

Coucou ma Cendrine, Une magnifique plongée dans de monde de Franz Dvorak. Tu as choisi de nous présenter de très beaux tableaux et de nous les expliquer de façon très intéressante. J'espère que la chaleur ne t'as trop mise à plat. Sur mon île ce matin, du vent après le gros orage en mer d'hier. Nous avons en ce moment avec nous des copains qui n'en menaient pas large.Bisous et bonne journée

FéeLaure♥ 19/07/2017 07:13

Coucou Cendrine,
J'ai craqué en voyant le tableau de la première fillette qui est encore plus beau en entier sur ton blog. J'ai en premier lieu préféré les tableaux des fillettes mais quand j'ai vu l'ange aux oiseaux, entre rose et pivoine....ils sont tous vraiment magnifiques. Merci à toi de m'avoir fait connaître ce peintre, il me serait difficile de choisir entre tous
Je pense bien fort à toi, j'espère que ta journée hier n'a pas été trop éprouvante, un vent fou ici et des températures qui grimpent, je vais vite me mettre à mon ménage pour pouvoir fermer la maison ensuite et garder un semblant de fraicheur
Prends soin de toi et courage
Je t'embrasse bien fort

jill bill 18/07/2017 22:40

Bonsoir Cendrine, ce nom ne me dit rien mais quel pinceau, amoureux de la femme, surtout... difficile de choisir si je devrais en acquérir un... les fillettes en saison sont adorables, merci à toin douce nuit, bises

Nessa 18/07/2017 21:42

Magnifiques couleurs ! (Oui, j'ai des réactions primaires.) Merci pour cette découverte pleine de poésie.

Promeneur75 18/07/2017 21:08

Un nouvel artiste fascinant que vous nous faites encore découvrir ! Certaines de ses peintures comme celle de la petite fille sont tellement parfaites que l'on croirait à des photos!