Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La chimère écarlate

La chimère écarlate

Littérature, histoire de l'art, inspiration qui file au vent, photographie, poésie de l'instant...

Les Fées de Cottingley

Les Fées de Cottingley

Je suis fascinée par cette histoire qui nous parle de magie, de lieux fantastiques et de très vieilles croyances... Je n'ai pas besoin de preuves pour être convaincue de l'existence de créatures dites « imaginaires ». Depuis l'enfance, je me dis qu'elles sont là, dans les bois noyés de brume, près des rochers moussus, des mares secrètes et des arbres aux formes tourmentées. Ce n'est pas une affaire de science mais de prescience et il n'y a rien à démontrer.

 

Mon esprit fantasque s'accorde avec les récits qui parlent du Petit Peuple et l'affaire des Fées de Cottingley est purement passionnante !

 

Aubépine aux fées

Aubépine aux fées

En 1917, deux cousines, Elsie Wright, âgée de 16 ans et Frances Griffith, âgée de 10 ans, présentèrent une série de cinq photographies les montrant en compagnie de créatures magiques.

 

Elsie et le gnome, photographie prise à Cottingley dans le Yorkshire, en Angleterre.

Elsie et le gnome, photographie prise à Cottingley dans le Yorkshire, en Angleterre.

Les avis divergèrent sur l'authenticité de ces photos qui suscitèrent, pendant longtemps, la curiosité du public.

 

Le célèbre écrivain Sir Arthur Conan Doyle, « père » de Sherlock Holmes, écrivit, en 1922, à leur sujet un ouvrage intitulé "The Coming of the Fairies". Chargé par un journal, le Strand Magazine, de rédiger un article sur les fées, deux ans plus tôt, il s'enthousiasma pour cette affaire. Il se lança dans un travail d'investigation à travers le Yorkshire et échangea une correspondance amicale avec les jeunes filles.

 

Frances et la ronde des fées...

Frances et la ronde des fées...

Expliquant qu'elles jouaient avec des fées, des gnomes et des lutins, près de la rivière Beck qui coulait derrière chez elles, elles prirent des photos pour en apporter la preuve.

 

Les Fées de Cottingley

D'après la croyance populaire, depuis des temps très anciens, il existait, non loin de Cottingley, à Gilstead Crags, une roche qui possédait une ouverture magique: le « Fairies Hole ». Les fées en jaillissaient, au moment des changements de saisons et lors de certaines phases lunaires, pour jouer et danser dans les bois alentour.

 

Arthur Conan Doyle était très lié avec son oncle, Richard Doyle (1824-1883), un illustrateur de l'époque victorienne, spécialisé dans les représentations féeriques. Il se souvenait de leurs escapades dans la Nature.

 

Les Fées de Cottingley

Charles Doyle, le père d'Arthur Conan Doyle, dessinait des fées et affirma, à la fin de sa vie tourmentée, que les fées le visitaient régulièrement.

 

Les expériences paranormales et théosophiques étaient nombreuses à l'époque et la photographie « spirite » connut ses heures de gloire dans ce contexte particulier. Ainsi, malgré les détracteurs, les photographies d'Elsie et de Frances enthousiasmèrent les foules.

 

Les Fées de Cottingley

Au début des années 1980, devenues de vieilles dames, Elsie et Frances déclarèrent que les photos n'étaient que des trucages élaborés à partir de découpages de fées en carton trouvés dans des livres d'illustrations mais certaines questions demeurent. Les créatures magiques ne possèdent pas d'ombre sur les clichés et l'intensité de leurs mouvements, étudiée par de nombreux photographes, ne trouve pas d'explication rationnelle "satisfaisante". De plus, quelques temps après leur « aveu », Frances a recommencé à défendre l'authenticité de la cinquième photo puis, très émue en regardant les autres, elle a dit qu'elle souhaitait avoir la paix...

 

Pour différents enquêteurs, Frances et Elsie ne supportaient plus d'être régulièrement importunées pour cette histoire de photos. Désirant vivre une vieillesse la plus tranquille possible, elles ont préféré prétendre avoir créé l'affaire... Le mystère demeure et chacun se fera son idée.

 

La cinquième photo

La cinquième photo

Les deux appareils leur appartenant et les cinq photographies "énigmatiques" sont exposées au National Media Museum de Bradford dans le Yorkshire. Personne n'a réussi à prouver à ce jour que ces clichés puissent être des faux...

 

Illustration issue d'un magnifique livre : Les Fées de Cottingley aux éditions Soleil...

Illustration issue d'un magnifique livre : Les Fées de Cottingley aux éditions Soleil...

Les Fées de Cottingley aux éditions Soleil...

Sur un scénario de Sébastien Perez, avec des dessins de Sophie De La Villefromoit, dans la collection : Métamorphose. Ouvrage paru le 16 novembre 2016.

 

Les Fées de Cottingley

A tous ceux qui croient aux fées, j'adresse un amical sourire, de facétieuses pensées et un clin d'oeil de chimère écarlate... Joyeuse Beltane et Joyeux Premier Mai !

 

Petite fée de Beltane...

Petite fée de Beltane...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mademoiselle may 09/05/2017 18:26

Moi aussi cette histoire berce depuis longtemps mes rêves et mon inspiration, J'avais acheté le livre quand j'étais à la fac, il n'avait pas la même couverture mais je pense que c'est bien le même. Et j'aime l'ouvrir de temps en temps. Mais j'aime aussi m'assoir dans le jardin, sentir le frémissement des brins d'herbe comme autant de petites fées imperceptibles et bienveillantes cachées au creux de notre nature. J'ai trouvé une porte de fées que j'ai installé sur le tronc d'un arbre, je te la montrerai en photo :) gros bisous ma douce

Véronique S. 05/05/2017 14:56

Croire aux fées c'est découvrez un monde que les humains ont toujours nié mais qui tente d'être révélé. La vérité n'est pas toujours celle dictée dans la presse et les médias. La société actuelle est basée sur la science, les preuves tangibles. C'est malheureusement cette mentalité bornée qui est en train de conduire des peuples oubliés à la disparition.
Les Fées sont les messagères de l’autre monde intermédiaires assurant le relais entre l'Homme, la Nature et le Divin.Elles sont la fusion des 4 éléments les plus subtils de la nature: la terre, l'eau, le feu, l'air. Ces mêmes 4 éléments sont à la base de la vie, sans eux pas de vie possible. Elles font partie de chaque goutte d'eau, des feux que nous allumons, des arbres, de la terre, et du mystérieux cinquième élément, celui de l'esprit, l'éther. Les fées, nous ouvrent un passage entre la matière, dans laquelle nous sommes incarnée, et les esprits.
Et tu le sais ma chère Cendrine , aux fées , moi, j'y crois, j'y crois .
Un peu en retrait ces derniers temps mais je ne t'oublie pas .
Juste quelques problèmes de santé que seul le temps sait apaiser .
Je t'embrasse ma bonne et belle petite Fée .
Véronique

Claudine/canelle 01/05/2017 09:44

Bonjour Cendrine
Moi aussi je crois en ce petit peuple ..toutes tes photos sont très belles
Bon 1er mai à toi
Gros bisous

Cendrine 01/05/2017 17:34

Petit Peuple mystérieux qui nous entoure et parfois, lorsqu'il le peut ou le veut, se manifeste... Merci de tes fidèles visites et de tes gentils petits mots, je te souhaite un beau premier mai et un tout joli mois de mai
Gros bisous

Féelaure♥ 01/05/2017 08:55

Elles sont incroyables ces photos ! passionnant ton billet comme toujours
Il faut faire attention à la nature qui nous entoure ♥
Douce journée & bon premier mai beaucoup de bonheur pour toi et ton petit mari
Gros bisous

Cendrine 01/05/2017 17:36

Merci beaucoup... j'ai pensé à toi plusieurs fois en écrivant ce billet, tu devais t'en douter! Oui, cette Nature qui nous entoure est pleine de vie, de magie, de mystères et nous, humains, sommes finalement tous petits... Plein de bisous pour toi et ton époux aussi

AnnickAmiens 30/04/2017 19:45

Troublantes photos effectivement. La première me fait dire que c'est une retouche, à cause de la main de la jeune demoiselle, coupée au poignet et trop grande.
Par contre pour la troisième photo, il y a une petite fée à gauche de la photo, dans les cheveux, beaucoup plus perturbante que la grande observée par la demoiselle.
La dernière est vraiment trouble, avec des visages pas trop sympas. Car en effet, de l'autre côté, qui nous dit qu'il n'y a que de bonnes âmes ...
Et oui, j'aime étudier ces phénomènes et un jour ... nous saurons tout, en attendant vivons au mieux chaque journée et profitons de chaque bonheur.
Gros bisous à toi qui fais partie des très gentilles fées :)

Cendrine 01/05/2017 17:39

Merci beaucoup ma chère Annick,
Oui, ces photos sont très troublantes et nombre de spécialistes les ont étudiées sans pouvoir prouver de manière absolue qu'elles étaient des faux... D'où le trouble entourant cette histoire.
Le monde des fées n'est pas que douceur et gentillesse, loin de là, elles ne sont pas différentes de nous et rien n'est manichéen, les nuances habitent les êtres, qu'ils soient féeriques ou humains.
Merci de ton si gentil compliment, gros bisous et amicales pensées!

Jacqueline 30/04/2017 19:17

Vaste programme mon amie... mais croire ou non, n'a pas d'importance, le principal est... "ce qui est"... Il est evident que dans le contexte actuel... telle proposition est inconcevable, s'entretuer est bien plus amusant et surtout plus lucratif...
Qu'importe, rien ne presse, la lumiere se fera d'elle meme...
Merveilleux texte d'une logique implacable, merci infiniment Cendrine... Une belle soiree pour vous deux, bisous

Cendrine 01/05/2017 17:42

Merci de tes mots remplis d'amitié... je suis très touchée.
Il est bien plus lucratif en effet de cristalliser les êtres et les sociétés autour de la violence et du chaos...
Certains ont besoin de preuves pour croire en quelque chose, je ne les juge pas mais ce n'est pas mon cas, j'ai mes convictions, mes ressentis, je ressens la présence de ces êtres et je suis loin d'être la seule dans ce cas. Se relier à la Nature ouvre tant de passionnants horizons...
Je t'embrasse bien affectueusement mon amie, à très bientôt

Promeneur75 30/04/2017 19:11

J'ai adoré votre article. Je n'ai qu'un mot à dire : ENCORE !

Cendrine 01/05/2017 17:43

Un grand grand MERCI!

Promeneur75 30/04/2017 19:08

Quel sujet intéressant qui parle à l'âme de l'enfant que je n'ai jamais cessé d'être !

D'aucun diront que ce genre de fantasmagorie est un moyen d'échapper à la Réalité. D'autres moins matérialistes ou ayant connu d'étranges expériences entre chien et loup seront moins catégoriques. Je pense quant à moi qu'il n'y a pas qu'une facette à notre univers et que nous sommes confrontés sinon régulièrement visité par des créatures de légende qui vivent de l'autre côté du miroir. Le Folklore avant d'être dénigré par notre monde moderne est avant tout une antique sagesse populaire perdue dans le fond des âges, là où la science moderne et ses fausses vérités péremptoires n'a pas la place qu'actuellement on lui donne.

Mais tout cela est affaire de conviction personnelle et ... d'expérience intime de chacun.

Cendrine 01/05/2017 17:43

Superbe et ô combien poignant commentaire dont je partage la verve et la fougue, merci beaucoup!

ZAZA 30/04/2017 19:05

Une histoire fantastique Cendrine... Ces dames ont certainement préférées vieillir en paix plutôt que d'être importunées.Moi aussi je suis encline à croire qu'il y a de petites créatures des ténèbres. Je n'en ai jamais vu, mais c'est comme un sixième sens !
Bises et bonne soirée ma belle amie

Cendrine 01/05/2017 17:46

Ton sixième sens est celui de l'artiste, de la conteuse, héritière des fées tisseuses et brodeuses de mots... Tu as cet élan, ce talent et ton ressenti t'ouvre nombre de voies. On n'a pas besoin de voir pour croire, j'aime énormément ce que tu as écrit, je t'embrasse ma chère Zaza!

jill bill 30/04/2017 18:56

Bonsoir Cendrine... Je rêve encore que les membres défunts de ma famille m'apparaissent un jour, une nuit, qu'importe leur forme, certains me manquent tant ! Mais... Alors fée, gnome et autres elfes des forêts pris en photos à chacun son point de vue,... terre à terre ou pas ! Merci, bises de jill

Cendrine 01/05/2017 17:48

Si tu savais comme je partage l'émotion de tes mots... Moi aussi, peu importe leur forme, si je pouvais les revoir... Je me dis qu'ils sont peut-être là, dans l'invisible des choses qui nous entourent et nos yeux sont voilés... J'espère que nous franchirons ce voile un jour et que nous les retrouverons, si la toile du Destin veut bien nous réunir...
Merci de tes mots, de ta sensibilité, de ton amitié, je te fais de gros bisous